mardi, juin 25

Étiquette : protection de l’environnement

Le monde rural reste une priorité pour le pouvoir central
POLITIQUE, SOCIETE

Le monde rural reste une priorité pour le pouvoir central

Le gouvernement vient de publier une série de mesures destinées à stimuler le secteur rural du pays, dans le cadre de la transition économique tendant vers les services et la consommation, et dans le but de lutter contre la pauvreté. "Beaucoup de travail doit être accompli dans les villages chinois, où les opportunités pour le développement ont augmenté alors que la Chine est entrée dans la nouvelle ère", note le document réalisé par le gouvernement et le comité central du PCC. Planifier et coordonner la stratégie de développement rural La stratégie retenue pour stimuler le secteur rural est d'atteindre les objectifs de modernisation et de construction d'une société d'aisance moyenne. Les autorités assurent ainsi que "la Chine ne peut se moderniser, sans moderniser son agricultur...
Xiongan, nouvelle zone économique et écologique
ECONOMIE, Environnement, TERRE

Xiongan, nouvelle zone économique et écologique

Le projet de Xiongan recouvre plusieurs objectifs : désengorger de la capitale et sa pollution chronique, réduire la pression immobilière croissante et les problèmes de circulation, préserver l'épuisement des ressources de Beijing et devenir le symbole de ville propre. Le gouvernement a annoncé la mise en place de plans en avril 2017 pour établir la Nouvelle Zone de Xiongan à environ 100 km au sud-ouest de Beijing. Elle couvre les districts de Xiongan, Rongcheng et Anxin de la province du Hebei. Pour le président Xi Jinping, il s'agit de construire une cité-modèle "ouverte et innovante", à l'instar de la zone spéciale de Shenzhen. Xi Jinping a assuré que cette nouvelle zone de "décision historique et stratégique majeure" revête d'une "importance cruciale pour le millénaire à venir". ...
Des entreprises taïwanaises pâtissent des fermetures d’usines
TAIWAN

Des entreprises taïwanaises pâtissent des fermetures d’usines

Le gouvernement de la ville de Kunshan en Chine continentale a décidé la fermeture de 270 usines le long de la rivière Wusong, afin de réduire la pollution de l'eau dans le fleuve. Plus de la moitié de ces usines est d'origine taïwanaise. Suite à quelques couacs, le gouvernement de la ville a suspendu sa mesure du 1er au 10 janvier. Mais les avis divergent sur les effets de cette mesure. Pour certaines entreprises taïwanaises, il n'y a aucune conséquence négative, mais d'autres ont expliqué au Global Times que "la politique affectait grandement l'industrie et pourrait diminuer l'attrait de Kunshan pour les entreprises taïwanaises". Tsai Lien-sheng, secrétaire général de la Fédération nationale chinoise des industries, a expliqué que "le gouvernement chinois commence à se concentrer s...
Le gouvernement prévoit une taxe environnementale
Environnement, TERRE

Le gouvernement prévoit une taxe environnementale

A partir du 1er janvier, le gouvernement va percevoir sa première taxe environnementale mise en place l'an dernier, dans le but de protéger l'environnement et de réduire les rejets de polluants. La loi sur la protection de l'environnement a prévu l'introduction de cette taxe, en mettant fin à la "taxe sur les rejets de polluants" que les autorités collectaient depuis près de 40 ans. "Il s'agit de la première taxe chinoise clairement conçue pour la protection de l'environnement, qui contribuera à établir un système fiscal et financier 'vert' et à encourager le contrôle de la pollution et le traitement des polluants", a indiqué Wang Jinnan, chef de l'Académie chinoise pour la planification environnementale relevant du ministère de la Protection de l'Environnement. Depuis 1979, le go...
L’administration évolue avec la nouvelle politique environnementale
Environnement, POLITIQUE

L’administration évolue avec la nouvelle politique environnementale

Les agences d'évaluation de l'impact sur l'environnement (EIE) vont rompre leurs liens avec les gouvernements locaux d'ici la fin de l'année, afin d'éviter les conflits d'intérêts et aider à renforcer la lutte du ministère de l'environnement contre la pollution. Ainsi, 337 agences d'EIE avaient déjà été séparé des services de l'Etat ou dissoutes, et 13 autres devraient être détachées avant la fin de l'année. D'après l'agence de presse Xinhua, l'objectif est d'éviter les conflits d'intérêts et la corruption. En effet, le gouvernement a sanctionné 3 287 fonctionnaires gouvernementaux "responsables de manque d'efforts en matière de protection environnementale", lors de la dernière campagne de lutte contre la pollution et la dégradation environnementale. Ces fonctionnaires de 8 région...