samedi, février 24

Étiquette : smog chine

Séoul propose une hotline sur les «particules fines» avec la Chine
Asie/Pacifique, Environnement, MONDE

Séoul propose une hotline sur les «particules fines» avec la Chine

La ministre de l'Environnement Han Jeoung-ae s'est entretenue avec son homologue chinois, Huang Runqiu, le 16 mars 2021 à Séoul, pour discuter des questions urgentes liées à la pollution atmosphérique aux particules fines. Séoul et les zones voisines ont été recouvert par des niveaux élevés de particules fines depuis le milieu de la semaine dernière. Selon le ministère sud-coréen de l'environnement, une grande partie de la pollution proviendrait de Chine. Les deux ministres sont convenus que pour résoudre le problème des poussières fines, la Chine et la Corée du sud doivent y porter un intérêt particulier et travailler ensemble. Il s'agissait de la première fois que les ministres ont tenu des pourparlers depuis la prise de fonction de Han Jeoung-ae en janvier, selon le ministère d...
Le 14e plan quinquennal de la Chine envoie un signal climatique indécis
Environnement, POLITIQUE

Le 14e plan quinquennal de la Chine envoie un signal climatique indécis

Le 5 mars, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a présenté les éléments clés du projet du 14ème plan quinquennal sur le développement économique et social de la Chine dans un discours prononcé à la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale. Le projet de 14e FYP a révélé certains objectifs clés concernant le climat et l'énergie. En 2021-2025, la Chine vise à diminuer l'intensité énergétique de 13,5% réduire l'intensité carbone de 18% augmenter la part des énergies non fossiles dans le mix énergétique de 15,8% en 2020 à environ 20% en 2025 augmenter la couverture forestière de à 24,1% Contrairement aux plans quinquennaux précédents, aucun objectif explicite de croissance du PIB sur cinq ans n'est fixé pour la 14e période du plan quinquennal, mais l'objectif ...
La Chine fixe de nouveaux objectifs en matière de qualité de l’air
Environnement, TERRE

La Chine fixe de nouveaux objectifs en matière de qualité de l’air

La Chine a annoncé de nouveaux objectifs pour lutter contre la pollution atmosphérique durant la période 2021-2025. Liu Bingjiang, responsable de la gestion de la qualité de l'air au ministère de l’Écologie et de l'Environnement, a expliqué que la Chine s'est engagée à réduire la densité moyenne de PM2,5 de 10% dans 337 grandes villes entre 2021 et 2025 par rapport à celle des cinq années précédentes. Les 337 villes devront également atteindre le nouvel objectif pour les jours affichant une bonne qualité de l'air, qui devront représenter 87,5% de la période, a indiqué le responsable. Selon lui, la Chine a atteint les objectifs de son plan d'action triennal publié en 2018, les jours connaissant une bonne qualité de l'air ayant représenté 87% de l'année 2020 dans les 337 grandes vi...
La Chine va lancer une plate-forme pour traquer les pollueurs
Environnement, TERRE

La Chine va lancer une plate-forme pour traquer les pollueurs

La Chine est le troisième pollueur au dioxyde de soufre, raison pour laquelle le gouvernement chinois a décidé d'agir. La Chine a décidé de mettre en place une plate-forme permettant au public de suivre les émissions polluantes des entreprises et d'aider les autorités à poursuivre ceux qui enfreignent les règles ou tentent de «se soustraire à la supervision». Au total, 2,36 millions d'entreprises, d'installations industrielles et d'institutions en Chine sont légalement obligées d'obtenir des permis pour émettre des polluants comme le dioxyde de soufre ou les eaux usées. Mais la Chine a eu du mal à collecter les informations nécessaires pour faire fonctionner son système. Pire, la Chine a également été confrontée à des obstructions et à la fraude de données de la part de certaines ...
Pas d’annonce de la Chine sur la biodiversité
Environnement, TERRE

Pas d’annonce de la Chine sur la biodiversité

Le président chinois Xi Jinping a appelé le 30 septembre lors du sommet virtuel des Nations Unies sur la biodiversité à un nouvel accord international "ambitieux", mais sans annoncer d'engagement nouveau de la Chine sur la protection de la nature. 190 pays s'étaient engagés en 2010 sur 20 objectifs de protection de la nature d'ici 2020: aucun n'a été tenu, selon un rapport des Nations Unies. Face à cet échec, plus de 60 dirigeants ont signé le 28 septembre un nouvel engagement sur la réduction de la pollution de l'air et des océans et la transition vers un système agro-alimentaire durable d'ici 2030. Mais ni les Etats-Unis, ni la Chine ne font partie des signataires. Or la Chine accueillera en 2021 la 15ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologi...