D’après le journal britannique, The Guardian, le rôle de la Chine dans la lutte contre la pandémie sera largement mis en valeur dans les manuels de biologie ou d’histoire.

Officiellement, la Chine compte un peu plus de 86 000 cas de coronavirus et 4 600 décès depuis le début de la pandémie, en décembre 2019 à Wuhan. Mais ces chiffres sont régulièrement contestés par des observateurs internationaux.

Or en Chine, la vie quotidienne a reprit, et la propagation du virus est contenue. Mardi 3 novembre, 49 nouveaux cas seulement ont été confirmés par les autorités, dont 44 concernant des personnes venant de l’étranger.

Alors que certains gouvernements du monde entier réfléchissent à la manière d’endiguer la seconde vague de l’épidémie de Covid-19, la Chine, elle, célèbre son succès face au virus.

Outre les annonces, les manuels scolaires devraient mettre en avant la stratégie sanitaire et les mesures politiques prises par la Chine, d’après The Guardian.

Le gouvernement chinois a expliqué dans un communiqué avoir validé du contenu qui va être ajouté aux programmes scolaires des classes du primaire et du collège dans toute la Chine.

Dans leurs manuels de biologie, d’histoire ou encore de littérature chinoise, les élèves apprendront les chiffres-clés de l’épidémie, les actions mises en place pour la contrôler et la stopper. De plus, l’accent sera mis sur «l’esprit combatif» de la Chine face au virus.

Lire aussiLa Chine fait entrer le Covid-19 au musée

L’objectif est d’aider «les élèves à comprendre le fait fondamental que le Parti et l’État accordent toujours la priorité à la vie et à la sécurité de son peuple» selon le ministère de l’Éducation.

Le ministère a indiqué que les élèves pourront ainsi «enrichir leurs connaissances sur les avantages du système socialiste» en vigueur en Chine. Cette annonce reprend les grandes lignes d’une proposition faite par un délégué de l’Assemblée populaire nationale.

Une partie de ces nouveaux contenus aurait déjà été incorporée dans certains programmes scolaires, a précisé le ministère.