jeudi, juin 13

Étiquette : TSMC

Comment la loi américaine CHIPS nuit à Taïwan
COIN DES IDEES, Project Syndicate

Comment la loi américaine CHIPS nuit à Taïwan

Par Project Syndicate, de Chang-Tai Hsieh, Burn Lin et Chintay Shih - La concentration de la fabrication de semi-conducteurs avancés à Taiwan a suscité des craintes aux États-Unis quant à la vulnérabilité de cette chaîne d’approvisionnement en cas de blocus ou d’invasion de l’île par la Chine. La loi américaine CHIPS and Science Act cherche à remédier à cette vulnérabilité avec 52 milliards de dollars de subventions pour encourager les fabricants de semi-conducteurs à s'installer en Amérique. Mais la législation, telle qu’elle a été conçue, n’atteindra pas son objectif ; cela pourrait même affaiblir l’industrie la plus importante de Taiwan, menaçant ainsi davantage la sécurité de l’île. L'industrie actuelle des semi-conducteurs est dominée par des sociétés spécialisées situées partou...
Taïwan défendra TSMC contre les attaques américaines en cas de guerre avec la Chine
TAIWAN

Taïwan défendra TSMC contre les attaques américaines en cas de guerre avec la Chine

Le 8 mai, le ministre taïwanais de la Défense nationale, Chiu Kuo-cheng, a fait une déclaration sur l'intégrité territoriale de Taïwan, assurant que l'armée taïwanaise ne tolérerait aucune tentative américaine de détruire TSMC, le géant des semi-conducteurs. Selon le Taiwan News, le ministre taïwanais a déclaré que les forces armées de l'île ne toléreraient aucune tentative américaine de détruire TSMC en cas de guerre avec la Chine. Ce dernier a réagit à une remarque du membre du Congrès américain, Seth Moulton, qui est intervenu lors d'un récent forum de discussion sur la concurrence stratégique sino-américaine au Milken Institute. Seth Moulton a déclaré que "la Chine doit savoir que si vous envahissez Taïwan, nous ferons exploser TSMC". Suite à cela, le ministre taïwanais a clai...
Tourmente à TSMC, car l’interdiction américaine des exportations de technologies de puces vers la Chine
ECONOMIE

Tourmente à TSMC, car l’interdiction américaine des exportations de technologies de puces vers la Chine

Le fabricant de puces taïwanais TSMC a enregistré un bond de 80% de son bénéfice net au troisième trimestre 2022, selon les calculs de l'agence de presse Reuters, soutenu par les fortes ventes de ses puces avancées, malgré un ralentissement de l'industrie mondiale des puces en raison de vents contraires économiques. Taiwan Semiconductor Manufacturing Co Ltd (TSMC), le plus grand fabricant de puces à façon au monde et l'un des principaux fournisseurs d'Apple Inc, a vu son bénéfice net pour la période juillet-septembre passer à 280,9 milliards de dollars taïwanais (8,81 milliards de dollars), contre 156,3 milliards de dollars taïwanais un an plus tôt. Ce résultat a été comparé à la moyenne de 265,64 milliards de dollars taïwanais des estimations de 21 analystes compilées par Refinitiv....
Le taïwanais TSMC anticipe une hausse de son chiffre d’affaires au troisième trimestre
Business News, ECONOMIE

Le taïwanais TSMC anticipe une hausse de son chiffre d’affaires au troisième trimestre

Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC) prévoit une croissance de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2022, se disant "très confiant" quant à ses perspectives à long terme et vantant la demande de puces utilisées dans les réseaux 5G et l'intelligence artificielle. Le plus grand fabricant de puces au monde, et l'un des principaux fournisseurs d'Apple, a dit s'attendre à ce que son chiffre d'affaires du troisième trimestre atteigne entre 19,8 et 20,6 milliards de dollars (19,75-20,55 milliards d'euros) contre 14,88 milliards de dollars un an plus tôt. Au cours du deuxième trimestre clos le 30 juin, le chiffre d'affaires de TSMC a augmenté de 36,6% et son bénéfice net a bondi de 76,4%, soit la plus forte hausse en huit trimestres, dépassant largement les estimations du march...
«La Chine met l’accent sur la production avancée de puces»
Communiqués, SCI/TECH

«La Chine met l’accent sur la production avancée de puces»

Communiqué PRNewswire - L'industrie  des semi-conducteurs en Chine accélère la mise au point de puces de pointe, le processus national de 28 nanomètres (nm) devant entrer en production de masse cette année, tandis que le processus de 14 nm devrait suivre l'année prochaine, selon plusieurs sources. Dans l'industrie de Chine, 28 nm est la ligne de démarcation entre la fabrication de circuits intégrés de bas à moyenne gamme et de milieu à haut de gamme. Outre les puces pour les processeurs, les cartes graphiques et l'intelligence artificielle, d'autres produits industriels courants tels que les téléviseurs, les climatiseurs, les automobiles, les trains à grande vitesse, les satellites, les robots industriels, les ascenseurs et les drones sont les applications les plus courantes de Chine...
Une société taïwanaise ne vendra plus de puces à Huawei
TAIWAN

Une société taïwanaise ne vendra plus de puces à Huawei

Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC), le plus grand fabricant de puces sous contrat au monde, ne sera pas en mesure de fournir des puces au géant chinois des télécommunications, Huawei Technologies. TSMC de vendra donc plus de puces à Huawei Chine au quatrième trimestre en raison de l'interdiction américaine. TSMC a arrêté les livraisons à Huawei le 15 septembre conformément à l'interdiction du département américain du Commerce. Lire aussi : Washington durcit ses sanctions contre Huawei En mai, le département du commerce a interdit aux fabricants de puces mondiaux qui utilisent la technologie américaine de fournir des semi-conducteurs à Huawei. La période de grâce pour les restrictions a pris fin à la mi-septembre, a déclaré Caixin. Lire aussi : La société américaine Q...