samedi, février 3

Étiquette : Zheng He

Relations sino-africaines : « un musée africain » au cœur du Zhejiang
COIN DES IDEES, Yoro Diallo

Relations sino-africaines : « un musée africain » au cœur du Zhejiang

Par Yoro Diallo - En apportant notre contribution à l’écriture de l’histoire des relations Sino-africaines, la vérité historique nous commande de noter que depuis 1415, les Chinois (Zheng He) ont été les premiers à établir des relations diplomatiques et commerciales avec l’Afrique, plusieurs décennies avant l’arrivée des Européens (Vasco de Gama) en 1488 sur le vieux continent. L’ancienneté desdites relations, leur intensification au cours des luttes d’indépendance  des Nations africaines durant les années 1960 n’ont pas durablement fixées le socle de la connaissance mutuelle entre les peuples chinois et Africains au plan culturel. A partir de l’an 2000, l’établissement du Forum sur la Coopération Sino-Africaine a apporté un élan remarquable au processus d’approfondissement et de dév...
Yoro Diallo présent à la 8ème session du forum Chine-Afrique des think-tanks
COIN DES IDEES, Yoro Diallo

Yoro Diallo présent à la 8ème session du forum Chine-Afrique des think-tanks

Le 7ème Sommet du Forum sur la Coopération Sino-africaine tenu à Pékin les 3 et 4 Septembre 2018 a hissé les relations Sino-africaines à un nouveau palier et dans une nouvelle ère. Ce Sommet a été l’occasion pour la Chine et les pays africains de travailler ensemble sur le thème : « La Chine et l’Afrique : Construire ensemble une plus étroite Communauté de Destin par la Coopération gagnant-gagnant ». A Pékin, la Chine a étroitement associé le Forum à « l’Initiative La Ceinture et La Route » ou « La nouvelle Route de la Soie » ( Belt and Road Initiative), au programme de développement durable des Nations Unies pour 2030, à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et aux stratégies de développement national des pays africains. Dans la perspective d’impulser la mise en œuvr...
Chine – Afrique : des échanges culturels ancrés dans l’histoire
COIN DES IDEES, Yoro Diallo

Chine – Afrique : des échanges culturels ancrés dans l’histoire

Par Yoro Diallo - Le 1er Octobre 2019, le vaillant Peuple Chinois célébrera le 70ème anniversaire de l’avènement de la République Populaire de Chine à l’indépendance et à la souveraineté internationale. A cette occasion, comme il est de coutume, le Peuple chinois tout entier, debout comme un seul homme aura l’esprit sur le passé. Il rendra hommage aux 13 pionniers fondateurs du Parti Communiste Chinois en 1921, aux martyrs des guerres de résistance et de la guerre mondiale antifasciste. Il exprimera son désir de paix, de développement et de prospérité partagé. Dans le contexte de cette célébration, il nous a été donné de  relevé le symbolisme des échanges artistiques et culturels qui marquent les relations entre la Chine et l’Afrique depuis des siècles. Nous notons a...
Les relations sino-africaines et les allégations de neo-colonialisme
COIN DES IDEES, Yoro Diallo

Les relations sino-africaines et les allégations de neo-colonialisme

Tribune de l'ancien diplomate malien Yoro Diallo - Depuis un certains temps les relations Chine-Afrique font l’objet d’allégations infondées venant d’Occidentaux, notamment des États-Unis d’Amérique. Certains esprits aux desseins inavouables vont jusqu'à affirmer que les Chinois ne se sont pas engagés dans des expéditions coloniales en Afrique parce qu’ils n'avaient pas les moyens matériels et techniques. Ce qui n'est pas du tout vrai. La vérité historique nous enseigne que jusqu'au 15ème siècle la Chine était une puissance maritime en Asie bien avant les Européen. Les premiers contacts entre la Chine et l'Afrique remontent au 10eme siècle, sous la dynastie Tang. Sous la dynastie Ming (1368-1644), plusieurs décennies avant l'arrivée des Européens, notamment du Portugais ...
Excellence Xi Jinping, sur les pas de l’Amiral Zheng He
Afrique, MONDE

Excellence Xi Jinping, sur les pas de l’Amiral Zheng He

Nous allons emprunter la lexicologie des tailleurs, pour dire que dans les relations entre la Chine et le Sénégal, c’est le président Abdou Diouf qui a coupé le tissu relationnel, le président Abdoulaye Wade l’a recousu et le président Macky Sall assure la garniture et la broderie. L’exemple la plus illustrative de cette métaphore, est sans conteste le projet devenu réalité, du Musée des civilisations noires, imaginé par Senghor en 1966, mis en parenthèse par Diouf en 1996, relancé par Wade en 2005 et réalisé et livré sous Macky en 2018. Excellence Xi Jinping, la Chine aux cent dynasties a connu des périodes fastueuses: époques Tang, Song et Ming, en particulier. Au début du XVème siècle, l’empereur confie la flotte chinoise à un homme exceptionnel, l’amiral Zheng He, eunuque de confess...
ChinAfrica, comme il y a 600 ans 
Afrique, Tribunes - Analyses

ChinAfrica, comme il y a 600 ans 

La Chine aux cent dynasties a connu des périodes fastueuses: époques Tang, Song et Ming, en particulier. Au début du XVème siècle, l’empereur confie la flotte chinoise à un homme exceptionnel, l’amiral Zheng He, eunuque de confession musulmane, issu d’une famille établie en Chine du Sud. Les grandes jonques sont construites aux chantiers navals de Nankin. Elles sont alors à la pointe du progrès par leur taille, par leur conception (compartiments séparés qui empêchent de couler en cas d’accident (effet anti-titanic!), par les instruments de pilotage et de navigation (gouvernail d’étambot, compas et boussole), enfin. Tout cela constitue une avance considérable sur les caravelles occidentales contemporaines. Sous la dynastie Ming et le règne de l’empereur Yongle (1360-1424), l’amira...
Demande d’inscription de 16 sites sur la liste du Patrimoine mondial 2018
CULTURE, Patrimoine UNESCO

Demande d’inscription de 16 sites sur la liste du Patrimoine mondial 2018

La Chine a décidé de déposer une demande pour porter "les héritages de Quanzhou", comportant 16 sites historiques datant des dynasties Song et Yuan, sur la liste du Patrimoine mondial 2018. Ville-préfecture de la province du Fujian, Quanzhou est  située au pied des monts Qingyuan, à une centaine de kilomètres nord est de Xiamen. Ancien comptoir et port de commerce important au XIIIème siècle, Quanzhou était alors le centre des relations commerciales de la Chine vers le sud-est asiatique. La ville est le point de départ de la tentative d'invasion de Java sous les Mongols (1293) et des expéditions maritimes de Zheng He (vers 1420). Les sites de la ville pourraient venir rejoindre la cinquantaine de site déjà inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Comme l'un de...
Zheng He découvre le continent africain
CULTURE, Histoire

Zheng He découvre le continent africain

Les récits historiques racontent l’histoire d’un amiral "grandiose tant pas sa taille que par ses aventures". Zheng He a été le premier chinois a avoir approché les côtes africaines. Poussé par l’Empereur Yongle, de la dynastie Ming (2 mai 1360 - 12 août 1424), Zheng He conduit plus de 20.000 hommes embarqués dans des centaines de bateaux vers "le Golf d’Aden, le détroit d’Ormuz, la mer Rouge, les côtes Somaliennes et la Mecque". Pour tout savoir de l'histoire impériale de la Chine, cliquez ici L’empereur Yongle voulait découvrir d’autres civilisations, afin de commercer et échanger avec elles. Cette initiative vient de la volonté des grands empereurs de l'époque d'ouvrir l'Empire du milieu au monde. Selon certains historiens, Yongle aurait réunit 28 chefs et dignitaires venu d...
« ChinAfrica », l’Afrique à la rencontre de la Chine
COIN DES IDEES

« ChinAfrica », l’Afrique à la rencontre de la Chine

La Chine aux cent dynasties a connu des périodes fastueuses : époques Tang, Song et Ming, en particulier. Au début du XVème siècle, l’empereur confie la flotte chinoise à un homme exceptionnel, l’amiral Zheng He, eunuque de confession musulmane, issu d’une famille établie en Chine du sud. Les grandes jonques sont construites aux chantiers navals de Nankin. Elles sont alors à la pointe du progrès par leur taille, par leur conception (compartiments séparés qui empêchent de couler en cas d’accident (effet anti-titanic !), par les instruments de pilotage et de navigation (gouvernail d’étambot, compas et boussole), enfin. Tout cela constitue une avance considérable sur les caravelles occidentales contemporaines (Chancel-Liu-Le Grix 2013). Sous la dynastie Ming et le règne de l’empereur Yongle...