Le bureau présidentiel appelle la Chine à faire preuve de retenue et demande l’unité internationale pour maintenir la paix et la sécurité.

Le 4 août, le porte-parole du bureau présidentiel Xavier Chang a déclaré qu’à partir d’environ 13h56, la Chine avait tiré un total de 11 missiles balistiques de la série Dongfeng dans les eaux au nord-est, au sud-ouest et à l’est de Taïwan.

PEKIN APPELÉ AU CALME

Le porte-parole a demandé au public de rester calme, car les unités de sécurité nationale et militaires ont immédiatement détecté les missiles et activé les systèmes de défense pertinents pour assurer la sécurité nationale.

Xavier Chang a déclaré que les menaces militaires continues et se sont délibérément accrues de la part de la Chine, en particulier les activités militaires menées sur des routes aériennes et maritimes internationales très fréquentées.

Pour Taipei, la Chine a sapé unilatéralement le statu quo dans le détroit de Taiwan et la paix et la stabilité dans la région indo-pacifique. Les chinois ont entravé la liberté internationale de la navigation et les opérations normales du commerce mondial, a assuré le porte-parole Wavier Chang, qui a appelé la Chine à agir avec raison et à faire preuve de retenue.

Ce dernier a déclaré que la dirigeante Tsai Ing-wen avait une compréhension complète et en temps réel de la situation. L’équipe de sécurité nationale et toutes les unités militaires ont également une compréhension globale de toutes les informations pertinentes, sont en étroite coordination et communication avec d’autres agences gouvernementales, et coopèrent avec les pays régionaux et voisins partageant les mêmes idées pour répondre si nécessaire et de manière appropriée.

Le porte-parole Chang a souligné que « nous défendrons résolument notre souveraineté nationale, notre territoire et notre sécurité, et que nous serons un rempart de la démocratie et de la liberté, et que Taiwan ne reculera pas ».

Le bureau présidentiel a appelé tous les citoyens taiwanais à « se rassembler et tous les partis politiques à rester unis, aux côtés de nos partenaires démocratiques mondiaux, pour dissuader conjointement les actions militaires unilatérales et irrationnelles de la Chine et maintenir la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan et dans toute la région ».

PEKIN DÉNONCE LES VOLONTÉS INDÉPENDANTISTES DE TSAI ING-WEN

De son côté, un porte-parole de la partie continentale de la Chine a dénoncé les propos de la dirigeante de Taiwan, Tsai Ing-wen.

Ma Xiaoguang, porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat, a fait ces commentaires en réponse à une question des médias sur les remarques faites par Tsai Ing-wen lors de sa rencontre avec Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis.

Tsai Ing-wen a remercié Nancy Pelosi pour « son soutien indéfectible auprès de Taïwan, illustré par sa visite en 1999, son attention continue sur les développements démocratiques de Taïwan au cours des deux dernières décennies ainsi que son appui dans la participation de Taïwan sur la scène internationale ».

Selon Tsai Ing-wen,« l’invasion de l’Ukraine par la Russie a poussé la communauté internationale à s’inquiéter des problématiques de paix et de stabilité dans le Détroit de Taïwan. Une action par la force sur un pays démocratique comme Taïwan aura un impact sur l’ensemble de la région Indo-Pacifique ».

Pour Ma Xiaoguang, Tsai Ing-wen a « dissimulé le programme sécessionniste d »indépendance de Taiwan en le faisant passer pour un soi-disant maintien de la démocratie, tout en qualifiant de menaces militaires les actions justifiées de la partie continentale de la Chine visant à préserver la sécurité nationale et l’intégrité territoriale. »

Les tensions actuelles à travers le détroit de Taiwan proviennent de la collusion entre les sécessionnistes d‘ »indépendance de Taiwan » et les forces extérieures, a déclaré le porte-parole.

Il a ajouté que les autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) de Taiwan sollicitent activement le soutien de l’étranger et s’engagent profondément dans des actions provocatrices, et que les Etats-Unis ne cessent d’alimenter les tensions dans le but d’utiliser Taiwan pour contenir la Chine.

« Il est indéniable que les autorités du PDP et les Etats-Unis sont ceux qui cherchent à provoquer des confrontations entre les deux rives du détroit, à perturber la paix et la stabilité à travers le détroit et à nuire aux intérêts de la population de Taiwan », a déclaré le porte-parole.