Taïwan renforce le contrôle de ses frontières

par | Fév 6, 2020 | 2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Les autorités taïwannaises ont restreint l’entrée des étrangers ayant séjourné en Chine et décidé récemment de renforcer le contrôle de ses frontières, afin d’endiguer l’épidémie de coronavirus.

En réponse à la propagation de l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV et pour des raisons de santé publique, Taipei va interdire à partir du 7 février l’entrée sur le territoire national des ressortissants étrangers ayant visité ou résidé en république populaire de Chine dans les 14 jours précédant leur arrivée à Taiwan.

Cette mesure ne concerne pas les visiteurs ayant seulement visité Hongkong ou Macao, mais s’applique à tout ressortissant étranger, sauf s’il est titulaire d’un permis de séjour (Alien Resident Certificate, ARC).

Les personnes effectuant un simple transfert dans un aéroport chinois ne seront pas concernées par cette mesure, qui s’applique tant aux ressortissants étrangers munis d’un visa qu’à ceux éligibles à une dispense de visa, à un visa à l’arrivée ou à un visa électronique, a précisé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Dans certains cas spéciaux, un visa pourra toutefois être accordé, si le ressortissant étranger ne se s’est pas rendu au cours des 14 jours précédant son arrivée à Taïwan dans les provinces et régions chinoises les plus affectées par l’épidémie : Hubei, Guangdong et Zhejiang, et la préfecture de Wenzhou.

Le voyageur devra en outre fournir un certificat médical et signer un engagement à signaler tout symptôme aux autorités sanitaires taiwanaises.

Les ressortissants chinois sont déjà soumis à des restrictions d’entrée à Taïwan similaires à celles-ci. Mais la mesure ne s’applique pas aux ressortissants taiwanais ni aux étrangers détenteurs d’un ARC. Toutefois, s’ils ont séjourné en Chine avant leur retour à Taiwan, ceux-ci font l’objet d’un suivi sanitaire, voire d’un placement en quarantaine s’ils se sont rendus dans les zones à risque.

D’aileurs pour s’assurer qu’aucun voyageur ne contamine le territoire, un nouveau renforcement du contrôle des frontières a été décidé, avec l’interdiction temporaire pour les ressortissants étrangers ayant récemment visité la Chine (y compris Hongkong et Macao) de pénétrer sur le territoire national.

A compter du 6 février, les taïwanais qui visitent la Chine (y compris Hongkong et Macao) ou y séjournent sont soumis à leur retour à Taïwan à une stricte quarantaine de 14 jours à domicile.

Les taïwanais qui se rendent à Hongkong ou Macao et obtiennent préalablement une autorisation spéciale des autorités taïwanaises peuvent être dispensés de cette quarantaine sous réserve de contrôler leur état de santé à leur retour pendant la même durée.

L’ensemble des ressortissants chinois (hors Hongkong et Macao) sont temporairement interdits d’entrée sur le territoire taïwanais. De plus, les navires de croisières n’ont plus le droit depuis le 6 février de faire escale à Taiwan, a annoncé le Quartier général de lutte contre les épidémies.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :