Par Véronique DUONG – L’année 2023 sous le signe du Lapin d’Eau arrive à grands pas et il est temps pour nous de nous projeter sur les tendances du marketing digital en Chine ainsi que les évolutions possibles du référencement SEO sur Baidu !

Usage croissante des icônes de Baidu

Avec l’apparition des icônes dans les résultats de recherche de Baidu depuis fin 2019, de nombreuses entreprises n’ont pas encore fait les démarches pour se faire certifier et avoir la fameuse icône Baozhang pour protéger et authentifier leurs sites web.

La tendance en 2023 pourrait être une croissance de demandes pour cette icône de garantie afin d’afficher un site de confiance dans les réponses de Baidu. Les marques françaises et européennes qui veulent se développer et augmenter leur visibilité en ligne en Chine continentale ont tout intérêt à faire la demande auprès de Baidu afin de se faire certifier en bonne et due forme et de rassurer, par la même occasion, les consommateurs chinois.

Par exemple, des marques d’horlogerie de luxe telles que Chopard, Boucheron ne sont pas encore authentifiées par l’icône BaoZhang de Baidu :

Nous notons même l’absence de l’icône Site Officiel pour ces deux exemples. Cette deuxième icône permet de renforcer la confiance du site web et de rassurer les internautes chinois lorsqu’ils naviguent dessus. Ce sont des icônes à adopter dès l’an prochain pour toute marque française, suisse, européenne, occidentale qui veut se construire une réputation solide et développer son Search Marketing chinois.

Renforcer le SEO sur Baidu et sur WeChat avec Zhihu

Une autre évolution SEO à surveiller et à tester dès 2023, c’est la création d’un compte Zhihu. Et Zhihu, c’est quoi ?

Pour ceux qui ne connaissent pas ce réseau social de Questions / Réponses, voici une petite présentation de la plateforme. Fondé par Zhou Yuan en 2011, Zhihu propose une offre principale simple : les utilisateurs posent des questions et y répondent sur des sujets couvrant de tout, du développement de logiciels aux soins postnatals par exemple.

Les utilisateurs peuvent aimer, enregistrer, partager et commenter les réponses et même inviter des utilisateurs spécifiques à répondre à leurs questions. Les comparaisons avec Quora, qui a été fondée deux ans plus tôt en 2009, sont pertinentes, cependant, Zhihu diffère de plusieurs manières.

Le forum chinois a considérablement élargi sa portée depuis ses débuts, en ajoutant de nouveaux blocs d’activités et de contenu. Nous avons notamment l’Université de Zhihu qui propose des services de connaissances payants tels que des livres audio et des cours en ligne.

L’élément intéressant avec Zhihu est qu’il peut clairement aider une marque ou un site web à se référencer organiquement mieux dans Baidu. Zhihu se classe très bien sur les principaux moteurs de recherche chinois comme Baidu, ainsi que sur la fonction de recherche intégrée de WeChat. Le forum peut donc aider à accroître la visibilité de la marque et, si le contenu est correctement exploité, à renforcer la confiance dans une marque en raison de la fiabilité inhérente de la plate-forme.

Les marques occidentales dans le métavers

En Europe, le métavers fait moins parler de lui, mais en Chine, le sujet est toujours tendance. Avec Baidu qui a lancé son métavers XiRang (qui veut dire “Terre d’Espoir”) en 2021, de nombreux événements virtuels ont déjà eu lieu comme des concerts, des défilés de mode, etc.

Maintenant, il est question d’attirer les marques à venir dans le métavers pour promouvoir leurs produits et cela peut se faire par le biais d’annonces sponsorisées (bannières) ou de shows comme l’a fait Dior.

Le métavers reste un sujet tendance pour le marketing digital en Chine et il faut le surveiller de près afin d’être également prêt à pénétrer le marché chinois via ce canal de visibilité.

Le Livestreaming sera démocratisé auprès des marques occidentales

Une autre tendance qui se développera encore plus fortement pour les marques occidentales qui veulent être très visibles sur le web chinois, c’est le format du livestreaming.

Le livestreaming est déjà bien démocratisé en Chine auprès des marques locales et nationales mais les marques occidentales et internationales ne se sont pas encore vraiment mises à travailler ce format comme nous le constatons après différentes analyses auprès de notre entourage et de nos partenaires en Chine.

Afin de réussir son lancement avec le livestreaming, il faut s’entourer de KOL qui sauront défendre et promouvoir efficacement les produits de sa marque.

Le podcast en Chine, où en sommes-nous ?

Parmi les tendances, nous notons que le podcast est encore un format assez absent des usages des internautes chinois. Ils sont beaucoup plus attirés par les vidéos que par les audios mais est-ce que cela pourrait se développer dans les années à venir ?

Dans tous les cas, nous estimons que les programmes audio sont un sujet à ne pas négliger dans le futur car ils se développeront probablement autant que les programmes vidéos pour certains sujets spécifiques.