Le bilan de victimes provoqué par le typhon Lekima dans l’est de la Chine est passé à 28 morts, selon les autorités locales. Des sauveteurs cherchent encore les disparus et ont évacué plus d’un million d’habitants.

Des vagues de plusieurs mètres de haut se sont abattues sur le littoral lorsque l’ouragan a touché terre dans la nuit du 9 au 10 août dans la province du Zhejiang, au sud de Shanghai.

Un glissement de terrain a provoqué le décès de 18 personnes dans la vaste commune de Wenzhou, selon l’agence de presse Xinhua. Il n’a pas été précisé si les dix morts supplémentaires avaient été provoquées par ce même accident.

20 personnes étaient toujous portées disparues ce 11 août matin, ont précisé les autorités de la province du Zhejiang. Des images de la télévision CCTV montrent des sauveteurs naviguant en bateau dans la ville de Linhai. Ils travaillent dans des conditions difficiles, d’autant que les rues étaient totalement recouvertes d’eau boueuse.

Dans la province du Zhejiang, près de 300 vols ont été annulés, et les services de ferry et de train ont été suspendus par précaution. Lekima est passé dans la province de Jiangsu, au nord de Shanghai, et elle est attendue ce dimanche 11 août du Shandong, selon CCTV.

Les deux provinces ont déjà émis une alerte rouge pour avertir de pluies torrentielles et un million de personnes ont déjà été évacuées à l’approche du typhon. Plus de 110.000 d’entre elles ont été relogées dans des abris.