Treize personnes ont trouvé la mort et 16 autres ont disparu à la suite d’un glissement de terrain qui a eu lieu après le passage du typhon Lekima dans l’est de la Chine.

Selon la chaîne publique CCTV, la catastrophe s’est produite dans la commune de Wenzhou, où le typhon a touché terre dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 août.

Près d’un million de personnes ont été évacuées à l’approche de l’arrivée du typhon, a indiqué l’agence de presse, Xinhua, qui a ajouté que plus de 110.000 d’entre elles ont été relogées dans des abris.

«Les pluies torrentielles ont provoqué un glissement de terrain sur une montagne qui a bloqué une rivière en contrebas», a expliqué la télévision. Le barrage ainsi formé a créé un «lac» en amont, qui s’est répandu en aval lorsque le barrage a éclaté, selon la même source.

Lekima a frappé la côte avec des vents soufflant à 187 kmh dans la province du Zhejiang. L’alerte rouge qui avait été déclenchée le 9 août a cependant été abaissée à orange, alors que Lekima se dirigeait samedi vers le nord et la région de Shanghai, avec des vents un peu moins forts.

Quelque 300.000 personnes ont été évacuées sur le territoire de la vaste municipalité de Shanghai, la capitale économique chinoise. Le train à sustentation magnétique reliant la métropole à un de ses aéroports a été stoppé et Shanghai Disneyland fermé également, pour la première fois depuis l’ouverture du parc de loisirs en 2016.

Le Centre météorologique national a conseillé aux habitants des zones affectées d’éviter les activités en plein air et aux autorités locales de prendre des mesures de précaution contre les crues subites, les coulées de boue et les glissements de terrain provoqués par les averses.