Une porte-parole de Chine continentale a critiqué le survol effectué par un avion militaire américain au-dessus de Taïwan plus tôt cette semaine, qualifiant ce vol d’acte illégal et de provocation sérieuse.

Des médias ont rapporté qu’un avion de transport militaire américain C-40A avait survolé Taïwan, le 9 mai. Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires de Taïwan du Conseil des Affaires d’État, a indiqué que le survol avait porté atteinte à la souveraineté, à la sécurité et aux intérêts de développement de la Chine,.

Cette dernière a assuré que l’avion a violé le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales. « Nous déplorons cet acte et nous nous y opposons fermement », a déclaré Zhu Fenglian.

Zhu Fengliana condamné la collusion du Parti démocratique progressiste (PDP) avec des forces extérieures et a exprimé la détermination, la volonté et la capacité de la partie continentale à sauvegarder résolument la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays.

Elle a averti le parti présidentiel à ne pas mal évaluer la situation et l’a exhorté à mettre immédiatement un terme à ses agissements.