L’Ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian, a participé le 3 décembre à la cérémonie d’ouverture de la 1ère édition du Festival Culturel sino-burkinabè de Ouagadougou (FESCO) organisée par le Club des Jeunes pour la Promotion de la Coopération sino burkinabè (CJPC-BF).

Ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian

L’Ambassadeur de Chine, Li Jian, a tenu à saluer l’initiative, exprimer ses vives félicitations au Club et leur adresser ses encouragements à continuer dans cette lancée pour le bonheur des deux peuples, selon un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Il a soutenu que les deux nations partagent les mêmes valeurs d’intégrité, d’honnêteté, de diligence et de bienveillance et c’est à travers des échanges comme celui-ci que les deux peuples arriveront à s’apercevoir des similitudes culturelles, à mieux se connaître, à se comprendre et à s’accepter.

Il a alors invité les jeunes à travailler ensemble afin de briser les barrières culturelles, transcender les conflits de civilisation et bannir le complexe de supériorité pour promouvoir les interactions culturelles, l’apprentissage mutuelle et la coexist ence des peuples.

Le représentant du Ministre de la culture, des arts et du tourisme, Mamoudou Namountougou, a lui aussi salué cette initiative car, dit-il, elle magnifie et célèbre l’union sacrée entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine.

Selon lui, la culture est et demeure la seule et la meilleure voie de développement économique et sociale de tout peuple et ce festival est un cadre idéal pour apprécier le rôle et la place de la culture dans le développement individuel, collectif et de la nation.

Il a remercié les acteurs à tous les niveaux pour les efforts déployés au quotidien au bénéfice de la consolidation et de la pérennisation des relations entre la Chine et le Burkina Faso sur le plan culturel et touristique.