Un vaccin intra-nasal développé par la Chine contre la Covid-19 s’est révélé sûr et efficace lors des premiers essais humains, selon une nouvelle étude publiée par la revue The Lancet Respiratory Medicine.

Actuellement, les vaccins contre la COVID-19 disponibles sont administrés par injection intramusculaire.

Ce nouveau médicament, dNS1-RBD, est un vaccin vivant atténué contre la grippe administré par voie nasale à deux doses. Il a été conjointement développé par l’Université de Xiamen, l’Université de Hong Kong et la Beijing Wantai Biological Pharmacy Enterprise.

De septembre 2020 à juillet 2021, des chercheurs ont mené des essais de phase I et de phase II dans des hôpitaux de la province orientale du Jiangsu. Les essais ont été réalisé sur plus de 1.000 adultes en bonne santé âgés de 18 à 86 ans, qui étaient randomisés, en double aveugle et contrôlés par placebo.

D’après l’étude, un mois après la deuxième dose, des réponses immunitaires ont été observées chez les sujets vaccinés. La proportion des répondants était de 40%, soit bien plus que celle enregistrée chez le groupe placebo.

Les scientifiques ont également montré que le vaccin sans aiguille était bien toléré par tous les participants. Son efficacité chez les adultes âgés (60 ans et plus) était similaire à celle chez les sujets plus jeunes (âgés de 18 à 59 ans).

La plupart des effets indésirables étaient des symptômes pseudo-grippaux légers ou modérés, tels qu’écoulements nasaux, fièvre et fatigue. Aucun événement indésirable grave n’a été signalé après la vaccination, ont assuré les chercheurs.