Les américains ont une image de plus en plus négative ou hostile de la Chine, au fur et à mesure de l’évolution de leurs relations commerciales et diplomatiques de ces dernières années.

Selon un sondage du Pew Research Center, publiés le 4 mars, près de 9 adultes américains sur 10 considèrent désormais la Chine comme un «concurrent» ou un «ennemi» plutôt qu’un «partenaire».

Ainsi, une majorité de 55% des américains, décrivent la Chine comme un «concurrent», tandis que 34% la considèrent comme un «ennemi». Le sondage montre que seuls 9% considèrent la Chine comme un «partenaire».

Le rapport de cette année 2021 met en exergue l’opinion de 2596 adultes américains, interrogés du 1er au 7 février. Cette étude montre l’évolution progressive de la vision du peuple américain vis-à-vis de la Chine.

Ce sondage a été réalisé alors que les Etats-Unis sont encore sous l’influence de l’ancien président Donald Trump, et son approche plus «tough» des relations avec la Chine. Ce contexte s’assimilait à une «nouvelle guerre froide».

Selon l’enquête, de nombreux américains sont désormais favorable à une approche plus stricte des Etats-Unis, en matière de relations bilatérales avec la Chine, tant dans la promotion des droits de l’homme, la guerre commerciale et économique, que le nombre limité d’étudiants chinois venant étudier aux États-Unis.

Toujours dans une perspective géopolitique, près de la moitié des sondés (48%), estiment que la limitation de la puissance et de l’influence mondiales de la Chine devrait être une priorité de la politique étrangère américaine (contre 32% en 2018).