mardi, février 27

Une symphonie de « Poetry Sans Frontiers »

Par CGTN – Le printemps revient et l’Année du dragon approche, et la troisième saison de la série documentaire « Poetry Sans Frontiers » présente une symphonie visuelle de prose poétique.

La série documentaire incarne continuellement le concept créatif et le style « lorsque les histoires rencontrent la poésie ». Le programme réunit neuf invités de divers pays, dont l’ambassadeur turc en Chine, M. Ishsmail Hakkı Musa, l’ambassadeur iranien en Chine, M. Mohsen Bakhtiar, l’ambassadeur désigné de la Colombie en Chine, M. Sergio Cabrera, le chanteur sénégalais Big Makhou Djolof, le poète argentin Guillermo Bravo, la comédienne syrienne Abeer Bitar, le poète chinois Zhai Yongming, le pianiste aveugle chinois Mou Xingshui et la poétesse russe Chudnova Irina, qui ont chacun leurs propres antécédents culturels et parcours de vie.

L’épisode inaugural de la série documentaire « Home » (le foyer) invite le public à percevoir les souvenirs entourant le concept de la maison, en explorant sa définition sous différents angles. Le foyer pourrait être un livre spécial ou une peinture unique apportée de son pays par un poète argentin. Ce pourrait aussi être le cri passionné d’un jeune Sénégalais qui, loin de ses racines, envisage les raisons de l’immigration illégale et de la pauvreté et s’efforce de reconstruire la vie sur son sol natal par amour pour sa maison. La maison n’est pas seulement une demeure pour le corps, mais un sanctuaire pour le cœur.

Le deuxième épisode, « Life » (la vie), se concentre sur l’amour et la croyance en la vie, en observant comment les individus persistent à rechercher des percées et d’avancer sur la route sinueuse de l’existence. Vous suivrez le récit d’une comédienne dans les ruines d’une Syrie ravagées par la guerre, qui s’efforce de survivre. Même si elle se produit sur une scène presque démolie, ses yeux sont toujours remplis d’espoir.

Le public est témoin du parcours d’une poétesse qui, captivée par la poésie dès le moment où elle a appris à lire, a passé 40 ans à élargir constamment les limites de son domaine poétique. Avec des paroles calmes, mais incisives, elle partage la littérature et l’art d’avant-garde, contemplant l’avenir, réfléchissant à la mort et à la survie.

Le troisième épisode, « Dreams » (Les rêves), guide le public dans une tapisserie unique de la vie, en montrant comment une poétesse russe découvre l’essence poétique des rêves dans les 24 termes solaires traditionnels de la Chine à travers le temps, et les rêves sont représentés avec une beauté lyrique par la poétesse. Le troisième épisode vous fait aussi vivre le voyage d’un pianiste aveugle de Xiamen qui, à travers la musique, trouve les rêves lumineux de la vie.

À travers le récit de l’ambassadeur iranien, observez la résonance entre les vers du poète chinois Du Fu de la dynastie Tang (618-907) et du célèbre poète iranien du XIIIe siècle Saadi Shirazi, tandis que la poésie et ses rythmes tissent un fil coloré, reliant d’innombrables rêves dans l’ancien fleuve de la civilisation humaine.

La diffusion a eu lieu du 5 au 7 février 2024, « Poetry Sans Frontiers ». Trois épisodes seront distribués dans le monde entier sur toutes les plateformes de CGTN, les nouvelles plateformes médiatiques de China Media Group et les plateformes internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *