Avec notre stagiaire Rebecca Auque – Le développement de l’île de Hainan s’est fait tardivement, la base de son économie est faible, de nombreux secteurs comme la santé, l’éducation et la culture laissent fortement à désirer.

Haikou, capitale de l’île de Hainan

Ce contexte économique et social est une source d’inquiétude extrême pour l’ancienne génération. Cependant, les habitants locaux ont de l’espoir et des solutions. Ces dernières années les services publics se sont développés rapidement, les mentalités ont changé et les habitants sont plus positif, ils tendent petit à petit vers le bonheur.

Le 24 mars, un nouveau né dans la ville de Danzhou sur l’île de Hainan a été empoisonné, après avoir craché du sang. Il a été admis au centre hospitalier de l’ouest de l’île, les médecins ont réussi à le sauver et il a pu renter chez lui 13 jours après.

« Il y a quelques années, nous n’aurions pas pu le sauver ou le transférer à temps » affirme Li Ling, directeur du service de pédiatrie de l’hôpital. Le fait que les patients atteints de maladie grave soient obligés de quitter l’île pour obtenir des soins reflète le niveau médical local.

Ces dernières années, Hainan attire les ressources médicales, ainsi le niveau technologique dans ce domaine a fortement augmenté. Aujourd’hui, l’île possède 49 centres médicaux. Le centre hospitalier de l’ouest de l’île à Danzhou est l’un des meilleurs.

Le directeur de l’hôpital, Zhang Xiaoming, affirme, qu’en septembre 2017, le centre hospitalier de l’ouest de l’île et le département médical de l’université Jiao Tong de Shanghai au 9e centre hospitalier public ont signé un accord de coopération. 16 spécialistes sont donc venus à Danzhou pour une période de deux ans.

D’après ce dernier, « actuellement, la délégation de spécialistes, les ressources technologiques et le niveau médical de l’île sont relativement faible. Cependant, ces deux années de coopération ont apporté un changement radical. »

L’hôpital va créer 10 centres de formation et apporter 112 nouvelles technologies, ces deux prochaines années, pour combler les manques sur l’île.  Grâce à cet accord de coopération, l’île a aussi bénéficié de talents, le nombre de personnes diplômées de master est passé de 14 à 56 et celui de personnes hautement qualifiées de 69 à 124.

Les conditions médicales s’améliorent au bénéfice des habitants. Selon Zhao Zhanqing, le directeur du centre hospitalier universitaire de l’ouest de l’île, « auparavant, le nombre de transferts de personnes en état critique était très élevé, cependant, l’année dernière le taux de rétablissement des femmes enceintes et des nouveaux nés était de 100% ».

La création du port de commerce de l’île a aussi été une opportunité bénéfique dans le domaine médical. Selon Zhang Wei, le président du ministère de la santé régional, la province applique la politique progressiste et des méthodes médicales venues de l’étranger pour améliorer le niveau de la santé et poursuivre les attentes des habitants : prévention des maladies extérieures et gestion de celles déjà existantes sur l’île.

Des professeurs compétents pour une éducation de qualité ne doit pas être un luxe

Hainan, à Wenchang, il est possible d’échanger ses déchets contre des bouteilles d’eau.

Concernant l’éducation, les habitants du village de Lingshan ne peuvent pas contenir leur joie. Leurs enfants sont entrés à l’école primaire de la filiale de l’université normale de Beijing à Haikou. L’école vient d’ouvrir ses portes et possède des professeurs hautement qualifiés. Ainsi, les habitants n’ont aucune crainte concernant l’éducation de leurs enfants.

 « Les professeurs sont à l’écoute des élèves et ceux-ci sont studieux » affirme Chen Kailin. Grâce aux  initiatives du gouvernement concernant l’éducation, les enfants du village peuvent profiter d’une éducation de haute qualité.

Afin d’apporter la meilleure éducation possible aux enfants, les autorités de l’île a mis en place une politique de  « directeurs d’écoles et professeurs qualifiés ». Parmi les 300 meilleurs professeurs et directeurs d’écoles de l’ensemble du pays, 75% proviennent des régions rurales peu développées. Aujourd’hui, 78 écoles élémentaires et primaires ont été créées à la suite de discussions et de politiques sur l’éducation comme « une ville, deux écoles, un parc ».

Ces initiatives ont permis d’améliorer le niveau de base de l’éducation sur l’île. Selon Zou Wentao, le directeur du ministère de l’éducation régional, l’absentéisme des élèves de primaire et de collège s’est nettement amélioré et les élèves reviennent à l’école.

La filiale de l’université normale de Beijing à Wanning sur l’île est la meilleure école de l’île. Les résultats du gaokao pour 2018 et 2019 ont atteint respectivement 97,18% et 96,5%.  C’est un modèle de réussite de cette forme d’accords.

Ces écoles permettent d’augmenter la qualité et le niveau de l’éducation sur l’île. La filiale secondaire de Lingshui de l’université des minorités ethniques a été créée et a contribué au développement du système éducatif de la région en un an. Chen Wenjing, directeur de l’éducation de Lingshui, affirme qu’auparavant le niveau de l’éducation dans la région était plus faible que celui de l’île, les habitants cherchaient par tous les moyens à envoyer leurs enfants étudiés dans des universités sur le continent. Aujourd’hui, la situation s’est grandement améliorée.

Les réformes de l’éducation citées précédemment ont eu un impact bien plus important que prévu et ont mis la machine en route vers le progrès sur l’île. Les écoles des régions Qiongzhong, Li et Miao ont rattrapé un retard de 30 ans. Ainsi, elles peuvent aujourd’hui proposer des opportunités attractives. Le nombre d’élève est donc passé de 80 à 400.

Le développement de l’île permet à l’art de s’épanouir

Le port de libre échange de Hainan

Un observateur attentif s’est aperçu que le niveau des activités artistiques était de qualité supérieure et que les œuvres culturelles se multipliaient. Les performances théâtrales, d’opéras, de danse traditionnelle, les concerts, les festivals musicaux et les représentations lyriques ne cessent de se produire sur l’île.

Les festivals de musique sont connus et ancrés dans la plupart des villes cependant, auparavant les jeunes locaux ne s’intéressaient pas aux festivals et aux spécialistes musicaux locaux. En 2018 et 2019, un festival de musique s’est déroulé sur l’île pour réaliser le rêve des jeunes locaux.

La capacité et les consommateurs dans le domaine artistique sont importants sur l’île, particulièrement depuis la création du port de commerce. Ainsi, les festivals de musique internationaux sont de plus en plus nombreux.

Selon le directeur des cinq principaux médias de l’île, le festival de musique Strawberry avait attiré 48 000 spectateurs la première année, 68 000 spectateurs la deuxième année et, en 2000, les places pour le festival se sont vendues en une heure.

La scène est le lieu principal des performances artistiques. Xu Yi, directeur du ministère de la culture de la capitale affirme qu’auparavant la culture sur l’île était très limitée. Le stade, les salles de concert et les compétitions n’existaient pas. Aujourd’hui, le nombre de salles de spectacle est passé de 3 à 13 en quelques années.

Une année vraiment particulière dans l’histoire de la culture sur l’île est 2018, avec la construction d’un stade pouvant abriter des compétitions sportives et des spectacles à l’échelle internationale. Il devrait être achevé l’année prochaine. Il représente une étape supplémentaire dans le développement de la culture sur l’île.