Le groupe Wanda a annoncé ce vendredi le rachat « pour environ un milliard de dollars » de la société américaine Dick Clark Productions, productrice des Golden Globes, les récompenses de cinéma et de télévision américaines.

Ce rachat marque « une étape majeure dans l’expansion de l’empreinte Wanda dans le secteur du divertissement« , a expliqué le groupe dans un communiqué de presse. Ce rachat accentue un peu plus l’empire de Wanda à Hollywood, notamment après le rachat du studio hollywoodien Legendary Entertainment (Jurassic World, Batman, Godzilla) en janvier pour 3,5 milliards de dollars (3,2 milliards d’euros).

L’acquisition de Dick Clark Productions (DCP) permet au géant de l’immobilier d’intégrer le secteur de la production audiovisuelle, car outre les Golden Globes, DCP est impliquée dans des cérémonies, comme les American Music Awards ou Miss America.

« L’obtention de droits de production télévisée apporte de la complémentarité et un développement coordonné pour les orientations actuelles de Wanda vers le cinéma, le tourisme et l’industrie sportive« , a indiqué le groupe chinois. De plus, cela permettra de « fortes hausses » du chiffre d’affaires et du bénéfice de DCP, dont les dirigeants ne changeront pas.

Wang Jianlin, l’un des hommes les plus riches de Chine, est parvenu à diversifier ses affaires, en particulier dans le cinéma, où il possède un vaste réseau de salles en Chine. En effet, en 2012, il avait racheté la chaîne américaine de cinémas AMC pour 2,6 milliards de dollars (2,4 milliards d’euros).

Ce dernier avait annoncé à plusieurs ses intentions de conquérir le marché hollywoodien, d’ailleurs cette année, Wang Jianlin a racheté le studio américain Legendary, puis le groupe londonien de cinémas Odeon & UCI pour 1,2 milliard de dollars (1,1 milliards d’euros). De plus, il a signé un « partenariat stratégique » avec Sony Pictures pour investir dans des films où Wanda « s’efforcera d’insister sur l’élément chinois ».