Sélectionner une page

Amériques,MONDE

Washington menace d’expulser la Chine de l’OMC

Le président du Conseil des conseillers économiques de la Maison-Blanche, Kevin Hassett, a déclaré que la Chine, en tant que membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), «se conduisait mal» et que l’éventualité de l’«expulser» de l’OMC devrait être envisagée.

«Nous n’avons jamais vraiment envisagé qu’un pays adhère à l’OMC, puis se comporte de la même manière que la Chine. C’est une nouveauté pour l’OMC membre qui se comporte tellement mal», a souligné Kevin Hassett.

Lors de son interview accordée à la BBC, il a indiqué que pour répondre aux dommages causés par la Chine, la question est de savoir si cela peut être résolu par des négociations bilatérales, par une réforme de l’OMC ou par le retrait de la Chine de l’OMC.

Pour lui, la question principale aujourd’hui est «devons-nous poursuivre l’expulsion de la Chine de l’OMC?». Face à ces déclarations, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a répondu que l’OMC était une institution multilatérale et non américaine, soulignant que les membres de l’OMC sont égaux et que ce ne sont pas les Américains qui ont le dernier mot.

Il a assuré que cette idée «n’est qu’un rêve absurde, elle expose aussi pleinement le visage de force et d’intimidation des Etats-Unis ainsi que leur mentalité égoïste».

Geng Shuang a pointé du doit le retrait des Etats-Unis, des programmes de l’UNESCO, du Conseil, ainsi que leur départ de plusieurs instruments internationaux tels que l’Accord de partenariat trans-pacifique et l’Accord de Paris sur le changement climatique.

«Personne n’a sans doute oublié que les États-Unis ont également menacé de se retirer eux-mêmes de l’OMC il n’y a pas longtemps. Mais aujourd’hui, ils laissent entendre sans crainte du ridicule qu’ils voudraient expulser la Chine de l’OMC ! Il existe des différences entre les membres de l’OMC, qui peuvent être résolues par des négociations et des discussions. Il est très dangereux de lancer comme cela en l’air l’idée d’expulser les autres. La Chine est le plus gros négociant en biens et la deuxième économie du monde, si maintenant certains vont même proclamer bien haut la possibilité de la sortie de la Chine de l’OMC, qu’en est-il des autres pays ? Qui sera le prochain?», a commenté l’agence de presse, Xinhua.

De son côté, Geng Shuang a souligné que depuis l’adhésion en 2001 de la Chine à l’Organisation Mondiale du Commerce, «elle a activement suivi ses dispositions à la lettre». Ce dernier a cité le 7ème examen de la politique commerciale de la Chine par les membres de l’OMC en juillet, qui ont évalué «de manière positive le soutien et la contribution de la Chine au système commercial multilatéral».

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire