En réponse aux prises de position occidentales sur la situation à Hong Kong et notamment l’appel lancé par Londres au dialogue entre Beijing et les manifestants hongkongais, le président Xi Jinping a rappelé que « la Chine ne permettra à aucune force extérieure de s’ingérer dans les affaires de Hong Kong ».

Le président Xi Jinping a assuré « la détermination du gouvernement et du peuple chinois à sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la nation est solide comme le roc ».

La diplomatie chinoise se base en grande partie sur la non-ingérence dans les les affaires internes de tout pays avec laquelle elle collabore. En contrepartie, Beijing attend de ses partenaires le même traitement.

« Je souhaite mettre l’accent sur le fait que depuis la rétrocession de Hong Kong et de Macao à la patrie, les affaires de ces deux régions administratives spéciales sont entièrement les affaires intérieures de la Chine et n’ont pas besoin d’être pointées du doigt par les forces extérieures », a-t-il ajouté lors d’un rassemblement pour célébrer le 20e anniversaire de la rétrocession de Macao à la patrie.