Le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a mis l’accent sur «le maintien de la résolution stratégique à développer la civilisation écologique et à réaliser la modernisation caractérisée par l’harmonie entre l’homme et la nature».

Xi Jinping

Xi Jinping a fait cette déclaration lors d’une séance d’étude du Bureau politique du Comité central du PCC, et a rappelé que le 14e Plan quinquennal (2021-2025) «est une phase vitale pour la conservation écologique de la Chine, qui vise une transformation verte globale du développement économique et social à travers des progrès coordonnés en matière de réduction de la pollution et des émissions de carbone».

Lire aussi : https://www.chine-magazine.com/la-chine-prone-pour-une-civilisation-ecologique/

Xi Jinping a également appelé à maintenir «la résolution stratégique et à planifier le développement économique et social à la hauteur de la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature».

Lors de cette séance d’étude, Wang Jinnan, directeur de l’Académie chinoise de planification environnementale, a détaillé les questions relatives et a proposé des suggestions de travail pour discussion, selon le communiqué de presse publiée à la suite de cette réunion.

D’après Xi Jinping, l’une des caractéristiques clés de la modernisation socialiste de la Chine est l’harmonie entre l’homme et la nature, exhortant aux efforts pour accélérer les ajustements des structures industrielles, énergétiques, de transport et d’utilisation des terres.

La planification et le contrôle de l’utilisation de l’espace territorial devraient être renforcés et l’efficacité de l’utilisation des ressources devrait être considérablement améliorée, a ajouté Xi Jinping.

«Atteindre le pic de carbone et la neutralité carbone est un engagement solennel envers le monde et aussi une transformation économique et sociale profonde qui n’est pas du tout facile», a indiqué Xi Jinping. En effet, Xi Jinping a annoncé dans un discours à l’Assemblée générale de l’ONU que la Chine avait pour objectif de «commencer à faire baisser les émissions de CO2 avant 2030» et atteindre «la neutralité carbone d’ici 2060».

Le président Xi Jinping a appelé les responsables du PCC et les gouvernements à tous les niveaux à «clarifier les calendriers et les feuilles de route pour promouvoir le développement économique et social basé sur l’utilisation efficace des ressources et la croissance verte à faible émission de carbone».

Xi Jinping a aussi mit l’accent sur «les projets à forte consommation d’énergie et à forte émission qui ne répondent pas aux exigences doivent être résolument abandonnés».

Selon lui, des efforts doivent être déployés pour poursuivre la lutte contre la pollution de l’air, de l’eau et du sol et améliorer la qualité et la stabilité de l’écosystème.

«La Chine établira un mécanisme solide pour la réalisation de la valeur des produits écologiques afin que la protection et la restauration de l’environnement écologique puissent bénéficier d’un rendement raisonnable, et que le coût des dommages causés à l’environnement soit payé en conséquence», a indiqué Xi JInping.

De grands projets de conservation de la biodiversité seront mis en place, et le contrôle des espèces exotiques sera renforcé, a-t-il noté.

Lire aussi : Entrée en vigueur d’une loi visant à mieux protéger le fleuve Yangtsé

La Chine participera activement à la gouvernance environnementale mondiale, améliorera la coopération Sud-Sud et coopérera avec les pays voisins, a déclaré Xi Jinping. Ce dernier a indiqué que la Chine fournira aux pays en développement un soutien financier et technique, ainsi qu’une assistance pour améliorer les capacités de gouvernance environnementale, afin de construire conjointement «la Ceinture et la Route» verte.