samedi, mai 18

Xi Jinping se rend en Russie pour lancer une «nouvelle vision» des relations bilatérales

Article de CGTN – Le président chinois Xi Jinping s’est dit impatient de travailler avec le président russe Vladimir Poutine pour adopter conjointement une nouvelle vision, un nouveau plan directeur et de nouvelles mesures pour la croissance du partenariat stratégique global de coordination entre la Chine et la Russie pour les années à venir dans un article publié dans un média russe lundi.

L’article, intitulé «Aller de l’avant pour ouvrir un nouveau chapitre de l’amitié, de la coopération et du développement commun entre la Chine et la Russie», a été publié dans le journal russe Russian Gazette et sur le site d’information RIA Novosti avant sa visite d’État en Russie.

Rappelant que la Russie était le premier pays qu’il avait visité après avoir été élu président il y a 10 ans, Xi Jinping a déclaré s’être rendu en Russie huit fois au cours de la dernière décennie et qu’à chaque fois il y était allé avec de grands espoirs et était revenu avec des résultats fructueux.

Le rôle des interactions de haut niveau entre les deux dirigeants dans les relations sino-russes est souligné dans l’article de Xi Jinping. Ils se sont rencontrés 40 fois à l’occasion de rencontres bilatérales et internationales où ils ont mis au point le plan directeur de leur coopération et ont opportunément échangé sur les grandes questions internationales et régionales d’intérêt mutuel.

La Chine et la Russie ont cimenté leur confiance politique mutuelle et encouragé un nouveau modèle de relations avec les principaux pays sur la base de l’engagement des deux parties à ne pas conclure d’alliance, à ne pas s’affronter et à ne cibler aucun tiers, a souligné Xi Jinping.

Au cours des dix dernières années, la coopération multiniveau des deux pays a connu un essor considérable. Le commerce entre la Chine et la Russie a dépassé l’an dernier les 190 milliards de dollars, soit 116% de plus qu’il y a dix ans. Les deux parties ont également collaboré à divers projets, y compris l’innovation scientifique et technologique, l’e-commerce transfrontalier et d’autres domaines émergents.

Dans l’article, le président chinois a rappelé sa source d’inspiration pour proposer l’Initiative «Ceinture et Route», l’Initiative pour le développement mondial, l’Initiative pour la sécurité mondiale et l’Initiative de civilisation mondiale. Lorsqu’il a pris la parole à l’Institut d’État des relations internationales de Moscou en mars 2013, il a observé que «les pays sont liés et dépendants les uns des autres à un niveau jamais vu auparavant.»

«L’intérêt commun de toute l’humanité réside dans un monde uni et pacifique, plutôt que divisé et volatile», a déclaré Xi Jinping.

En abordant la crise en Ukraine, Xi Jinping a réitéré la position «objective et impartiale» de la Chine, qui s’accompagne de propositions telles que soutenir tous les efforts favorisant le règlement pacifique de la crise et assurer la stabilité des chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales.

Il a noté que la position de la Chine sur le règlement politique de la crise en Ukraine, qui a fait l’objet d’un document publié le mois dernier, a été «constructive afin d’atténuer les retombées de la crise et de faciliter son règlement politique.»

Reconnaissant qu’il n’existe pas de solution simple à un problème complexe, Xi Jinping estime que si toutes les parties adhèrent à la vision d’une sécurité commune, globale, coopérative et durable, et poursuivent un dialogue et une consultation équitables, rationnels et axés sur les résultats, elles trouveront un moyen raisonnable de résoudre la crise ainsi qu’une voie vers un monde de paix durable et de sécurité commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *