Une statue de Bouddha datant de 600 ans a été découverte dans un réservoir situé dans le Jiangxi, après la chute du niveau de l’eau lors de travaux de rénovation.

Cette statue date de la dynastie Ming (1368-1644) a été aperçu par un villageois, qui a vu la tête du Bouddha émergée pour la première fois en décembre 2016.

Les archéologues ont estimé la taille de la statue à 4 mètres de haut, sculptée dans une falaise. « Une étude préliminaire de la statue suggère qu’elle a été probablement construite au début de l’époque de la reine de la dynastie Ming, peut-être même sous la dynastie Yuan (1271-1368, ndlr)« , a expliqué Xu Changqing, directeur de l’Institut de recherche en archéologie du Jiangxi, lors d’une interview à la chaîne CNN.

Pour certains experts cette statue est un « trésor archéologique inexploité« . En effet, une salle d’un temple a été également découverte sous l’eau.  Le niveau de l’eau a baissé de plus de 10 mètres au cours des travaux sur une installation hydroélectrique. Selon les archives de la province, le réservoir de l’installation hydroélectrique se trouve sur les ruines de l’ancienne ville de Xiaoshi.

Xu Changqing a expliqué que l’eau aurait pu préserver la statue, qui présente une figure sculptée incroyablement détaillée. « Si la statue n’avait pas été conservée sous l’eau, elle aurait pu souffrir de vieillissement climatique, d’oxydation ou d’autres risques », a indiqué l’archéologue.

Selon les recherches effectuées, la statue a été submergée en 1960 quand le réservoir de Hongmen a été construit. « À l’époque, les autorités locales n’accordaient aucune importance à la protection du patrimoine », a fait savoir l’expert, cité par Sputniknews.

Des milliers de reliques culturelles ont été détruites pendant la Révolution culturelle (1966-1976), suite aux demandes des autorités chinoises de se débarrasser de tout ce qui était ancien et relevait de la féodalité ou de la superstition.