L’héritière Hua Yi remporte deux médailles d’or au Championnat international du Kung-fu à Xuzhou (Jiangsu), où plus de 2 500 athlètes d’arts martiaux venus de 30 pays ont rivalisé du 26 mai au 28 mai 2017.

Le Championnat international du Kung-fu est devenu un haut lieu de rencontre et d’échange entre les grands maîtres du monde. Cette 2nde édition a rencontré un fort succès.

Entre les combattants compétents et leurs mouvements forts, une jeune fille remarquable, qui a su présenter des mouvements en toute souplesse, a attiré les regards du monde. Elle s’appelle Hua Yi.

Héritière culturelle du Kung-fu cinq amicaux et de la philosophie traditionnelle du directeur de l’Institut Confucius d’Abidjan prof. Liu Yunsheng, Hua Yi a remporté deux médailles d’or dans les catégories Mouvements des cinq animaux et Double épée féminine.

Au bénéfice de son statut d’héritière du Kung-fu et de la philosophie ancestrale, elle a renforcé ses mouvements à l’aide de la compréhension sur la philosophe traditionnelle. Elle précise que le wushu est à l’origine de la philosophie chinoise et ne sera renforcé qu’à travers la compréhension de la philosophie traditionnelle.

L’héritière Hua Yi remporte deux médailles d’or au championnat international du Kung-fu à Xuzhou

Plus de 2500 athlètes d’arts martiaux venant de 30 pays ont rivalisé du 26 mai au 28 mai 2017 à Xuzhou, dans la province du

Le Championnat international du Kung-fu est devenu un haut lieu de rencontre et d’échange entre les grands maîtres du monde. Cette 2nde édition a rencontré un fort succès.

Entre les combattants compétents et leurs mouvements forts, une jeune fille remarquable, qui a su présenter des mouvements en toute souplesse, a attiré les regards du monde. Elle s’appelle Hua Yi.

Héritière culturelle du Kung-fu cinq amicaux et de la philosophie traditionnelle du directeur de l’Institut Confucius d’Abidjan prof. Liu Yunsheng, Hua Yi a remporté deux médailles d’or dans les catégories Mouvements des cinq animaux et Double épée féminine.

Au bénéfice de son statut d’héritière du Kung-fu et de la philosophie ancestrale, elle a renforcé ses mouvements à l’aide de la compréhension sur la philosophe traditionnelle. Elle précise que le wushu est à l’origine de la philosophie chinoise et ne sera renforcé qu’à travers la compréhension de la philosophie traditionnelle.

Ce tournois est organisé par l’Agence chinoise du sport et la Fédération chinoise des arts martiaux.