Dans un bulletin d’information, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fait état entre le 19 janvier et le 14 février 2017, de 304 cas supplémentaires, confirmés en laboratoire, d’infection humaine en Chine continentale.

Le 19 janvier 2017, la Commission nationale chinoise de la santé et de la planification familiale (NHFPC) a notifié à l’OMS 111 cas supplémentaires, confirmés en laboratoire, d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9). Le 24 janvier 2017 elle en a notifié 31 de plus, le 30 janvier 41 de plus, le 7 février 52 de plus et le 14 février 69 de plus.

Informations détaillées sur les cas de l’OMS

Entre le 19 janvier et le 14 février 2017, la Commission NHFPC a notifié au total 304 cas d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9). Les dates d’apparition vont du 13 décembre 2016 au 9 février 2017. Sur les 304 cas, 86 (28 %) sont de sexe féminin. Leur âge va de 3 à 85 ans, l’âge médian s’établissant à 58 ans. Les cas ont été signalés dans les provinces suivantes : Jiangsu (67), Zhejiang (53), Guangdong (32), Anhui (31), Jiangxi (27), Hunan (26), Fujian (20), Hubei (20), Sichuan (6), Guizhou (4), Henan (4), Shandong (4), Shanghai (3), Liaoning (2), Yunnan (2), Beijing (1), Hebei (1), et Guangxi (1).

Au moment de la notification, il y avait eu 36 morts, deux cas avaient eu des symptômes bénins et 82 avaient eu le diagnostic de pneumonie (34) ou de pneumonie sévère (48). Le tableau clinique des 184 autres cas n’était pas disponible à ce moment là. Sur l’ensemble, 144 cas ont signalé avoir été exposés à des volailles ou à des marchés de volailles vivantes et, pour 11 cas, il n’était pas clair s’ils avaient été exposés à des volailles ou à des environnements liés aux volailles. Les investigations sont en cours pour 149 cas.

Deux groupes de deux personnes ont été signalés

Une femme de 22 ans (mère d’une fille de 3 ans ayant présenté des symptômes le 29 janvier 2017 est décédée le 7 février) dans la province du Yunnan. Ses symptômes sont apparus le 4 février 2017. Elle s’est occupée de sa fille pendant la semaine où elle a été malade. Toutes deux auraient été exposées à des volailles dans la province du Jiangxi.

Et une femme de 45 ans (déjà signalée le 9 janvier) dans la ville de Sihui, province du Guangdong. Ses symptômes sont apparus le 17 décembre 2016 et elle est morte le 24 décembre 2016. Elle a été exposée à des volailles. L’autre cas est une femme de 43 ans de la ville de Guangzhou, dans la province du Guangdong. Ses symptômes sont apparus le 30 décembre 2016 et elle a été hospitalisée le jour-même. Elle est la sœur de la femme de 45 ans décrite ci dessus. Elle s’en est occupée mais a également été exposée à des volailles. Au moment de la notification, elle souffrait de pneumonie.

Si l’exposition commune à des volailles est probable, on ne peut exclure une transmission interhumaine. Au total jusqu’à présent 1222 cas confirmés en laboratoire d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) ont été notifiés en application du RSI depuis le début de l’année 2013.