Ant Group envisage de se transformer en une société holding financière supervisée par la Banque populaire de Chine, afin de faire face à la pression des autorités chinoises de se conformer pleinement à la réglementation financière de la Chine.

Les régulateurs chinois ont récemment demandé à Ant Group de devenir une société de portefeuille financière dans son intégralité, en la soumettant à des exigences de capital plus strictes, ont déclaré des sources du Wall Street Journal proches du dossier.

Ant Group, en réponse, a soumis aux autorités un aperçu d’un plan de restructuration, ont-ils déclaré. Désigner Ant dans son intégralité en tant que holding financier n’était pas quelque chose de prévu auparavant par les dirigeants et les parties prenantes de l’entreprise Ant Group.

Dans son prospectus de cotation diffusé en 2020, Ant Group a déclaré qu’il avait l’intention que l’une de ses filiales devienne une société de portefeuille financière et héberge ses activités financières agréées telles que la gestion d’actifs et les prêts à la consommation.

Faire cela au niveau du groupe soumettra Ant Group à un fourré de réglementations similaires à celles qui régissent les banques, et affectera sa croissance et sa rentabilité.