Au premier trimestre, le chiffre d’affaires de Huawei baisse de 17%

par | Avr 29, 2021 | ECONOMIE

Au cours du premier trimestre de cette année, le chiffre d’affaires de Huawei, le géant chinois du matériel de télécommunication, a chuté de 16,92% en glissement annuel. C’est sûrement lié à la forte baisse des ventes de téléphones portables, une conséquence des sanctions américaines.

Selon le China Security Journal, Huawei a publié son rapport trimestriel le 28 avril. Au premier trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 150,57 milliards de yuans (19,1 milliards d’euros), soit un repli de 16,92% sur un an.

La marge bénéficiaire nette était 16,847 milliards de yuans (2,1 milliards d’euros), ce qui représente une augmentation d’une année sur l’autre de 26,63% ainsi qu’un bénéfice quotidien de 187 millions de yuans (23,7 millions d’euros).

Les dépenses en matière de recherche et développement ont augmenté au premier trimestre, atteignant 30,75 milliards de yuans (3,9 milliards d’euros), contre 27,367 milliards de yuans (3,4 milliards d’euros) à la même période l’an dernier.

Dès le 12 avril, le président du groupe, Xu Zhijun, avait déclaré que l’objectif de Huawei  de cette année était de survivre et d’aller de l’avant.

Au premier trimestre, Huawei génère également un bon flux de trésorerie. Ses flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation s’élèvent à 21,69 milliards de yuans (2,7 milliards d’euros), contre -40,78 milliards de yuans (-5,1 milliards d’euros) à la même période l’an dernier.

En ce qui concerne la valeur comptable, à la fin du premier trimestre, le capital du groupe était de 223,325 milliards de yuans (28,4 milliard d’euros). L’an passé, il s’élevait à 197,296 milliards de yuans (25 milliards d’euros).

Cependant, Hauwei n’a pas dévoilé la raison derrière cette baisse de revenus. Elle devrait tout de même être liée aux sanctions américaines, qui sont responsables d’une forte baisse des ventes de téléphones mobiles.

Les dernières recherches de Strategy Analytics, une organisation d’études de marché, montrent que 340 millions de smartphones ont été expédiés au premier trimestre 2021, soit 24% de plus que l’an dernier. Huawei ne figurait pas parmi les cinq plus grands expéditeurs du trimestre, alors que le groupe a l’habitude d’être parmi les trois premiers de la liste.

Selon le China Security Journal, les domaines de l’automobile et du Cloud computing représenteront des atouts pour la croissance de Huawei. Dans la soirée du 20 avril, Yu Chengdong, le directeur général et PDG de Huawei Consumer Business Group, a déclaré que ces deux années de sanctions américaines avaient poussé la société à faire face à d’importants défis en matière d’approvisionnement.

Les téléphones sont des produits à haute fréquence, très demandés, de haute capacité et de grande valeur. Pour compenser la perte des ventes de téléphones portables, le groupe peut se tourner vers les voitures électriques. Bien que la demande n’est pas aussi importante, le prix unitaire est plus élevé.

En ce qui concerne le Huawei Mobile Cloud, Xu Zhijun en est le président, et Yu Chengdong le PDG, ce qui montre bien que le fondateur du groupe, Ren Zhengfei, a de grands espoirs pour l’entreprise.

Le 12 avril, Xu Zhijun a déclaré que Huawei espérait avoir davantage recours aux logiciels pour réduire la demande et la dépendance à l’égard des puces, tout en renforçant la compétitivité des produits.

L’entreprise est convaincue que le Cloud repose sur l’utilisation de logiciels et espère pouvoir renforcer leur programmation tout en les dissociant du matériel. Dans le même temps, Huawei va accroître ses investissements, davantage se tourner vers l’avenir et contribuer à la croissance de l’industrie du logiciel.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :