Les importations chinoises de soja en provenance du Brésil ont plongé en août par rapport à l’année précédente, selon des données douanières publiées le 20 septembre.

Cette baisse s’explique par les prix élevés qui ont limité les achats de l’oléagineux en provenance de la nation sud-américaine. Les importations en provenance de fournisseurs plus petits, tels que l’Uruguay et les États-Unis, ont toutefois augmenté.

La Chine, premier acheteur mondial de soja, a importé 6,25 millions de tonnes de cet oléagineux du Brésil en août, contre 9,04 millions de tonnes un an plus tôt, selon les données de l’Administration générale des douanes.

En août 2022, les importations totales de soja ont plongé de 25% par rapport à l’année précédente pour atteindre 7,17 millions de tonnes, soit le plus bas niveau pour un mois d’août depuis 2014. Les prix mondiaux élevés et la faible demande ont freiné la consommation pour l’oléagineux, selon les données des douanes.

D’ailleurs, les arrivées estivales sont principalement dominées par les haricots d’origine brésilienne, mais les conditions météorologiques ont fait grimper les prix de l’oléagineux du Brésil à un moment où la demande chinoise était faible.

La demande de farine de soja de la part du secteur de l’alimentation animale a été faible après les pertes énormes subies par les éleveurs de porcs plus tôt cette année.

Selon les données de l’Administration nationale des douanes, les arrivées en provenance des États-Unis, le deuxième fournisseur de la Chine, ont atteint 286 762 tonnes, contre 17 575 tonnes au cours du même mois l’année dernière.

La Chine a également importé 350 342 tonnes d’Uruguay et 197 770 tonnes d’Argentine en août, contre zéro cargaison en provenance de ces deux pays il y a un an. Les importations en provenance d’Argentine, le troisième fournisseur mondial, devraient grimper dans les mois à venir, car le pays a proposé une incitation au taux de change aux agriculteurs au cours du mois de septembre pour stimuler les exportations.

Les agriculteurs argentins ont d’ailleurs vendu 15% de la récolte de soja 2021/22 du pays dans les sept jours qui ont suivi l’incitation, a indiqué la bourse des céréales de Rosario la semaine dernière.

La semaine dernière, la Chine a acheté plus de 10 cargaisons d’Argentine pour des expéditions en octobre et novembre, a indiqué dans une obligation le cabinet de conseil Sitonia Consulting, basé à Shanghai, citée par l’agence de presse Reuters.

Pour les huit premiers mois de l’année, la Chine a importé 40,93 millions de tonnes de haricots brésiliens, contre 43,05 millions de tonnes pour la même période en 2021. De plus au cours des huit premiers mois de l’année, les importations en provenance des États-Unis ont atteint 18,21 millions de tonnes, contre 21,63 millions de tonnes l’année précédente.