Le gouvernement chinois a exhorté le Royaume-Uni à cesser ses « ingérences » à Hong Kong, après que le ministre britannique des Affaires étrangères eut appelé la cheffe de l’exécutif de Hong Kong pour exprimer son inquiétude au sujet des manifestations.

Le 9 août, le chef de la diplomatie britannique Dominique Raab a téléphoné à la cheffe de l’exécutif de Hong Kong Carrie Lam pour lui demander une « enquête pleinement indépendante sur les événements récents« , en référence à la répression musclée des manifestations contre le gouvernement.

« La Chine demande solennellement à la Grande-Bretagne de cesser immédiatement toute action qui s’immisce dans les affaires de Hong Kong et s’ingère dans les affaires intérieures de la Chine« , a réagi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois Hua Chunying.

Dans un communiqué publié le 10 août sur internet, elle a qualifié d' »erronée » la décision de M. Raab d’appeler Carrie Lam, et a appelé Londres à cesser de « provoquer des problèmes » dans son ancienne colonie.