Le gouvernement chinois a déposé une représentation solennelle auprès des Etats-Unis concernant la loi nouvellement adoptée appelant au renforcement des contacts officiels et des liens militaires entre les Etats-Unis et Taiwan.

D’après Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, l’Asia Reassurance Initiative Act de 2018 été signée le 31 décembre par le président américain, Donald Trump.

« Cette loi a violé de façon grave le principe d’une seule Chine et les clauses des trois communiqués conjoints sino-américains, et s’est ingérée brutalement dans les affaires intérieures de la Chine », a assuré ce dernier lors d’un point de presse.

Lors d’une réunion organisée le 2 janvier à Beijing pour commémorer le 40ème anniversaire de la publication du Message aux compatriotes de Taiwan, le président Xi Jinping a assuré que « la question de Taïwan avait trait aux affaires intérieures de la Chine, aux intérêts clés du pays et au lien national du peuple chinois, ce qui ne saurait tolérer aucune ingérence extérieure ».

A lire aussi : Xi Jinping n’exclu pas la force pour assurer la réunification de Taïwan

Lu Kang a appelé les Etats-Unis à s’abstenir d’appliquer les contenus de la loi concernés, à traiter de manière prudente et appropriée les affaires en lien avec Taiwan, afin d’éviter de porter atteintes aux relations sino-américaines, ainsi qu’à la paix et à la stabilité à travers le détroit de Taiwan.