Sélectionner une page

ECONOMIE

Les chiffres de l’économie surprennent les experts

Le gouvernement vient de publier les derniers chiffres du secteur immobilier, dont les prix grimpent, et a mit en exergue une envolée de l’activité manufacturière. Le gouvernement fait face à des problèmes avec son marché immobilier, son secteur manufacturier reste morose, et la dette du pays ne cesse de croître. La croissance du PIB du pays n’a augmenté que de 6,9% en 2015, ébranlant les marchés mondiaux.

Envolée du secteur immobilier

L’immobilier est l’un des secteurs clés de l’économie, raison pour laquelle, ses données sont scrutées par les économistes. Selon une étude publiée ce jeudi, l’envolée des prix de l’immobilier sont craints.

Le prix moyen des logements neufs ont augmenté dans les 100 principales villes du pays, passant d’une hausse de 1,63% en juillet à +2,17% en août, à 12’270 yuans (1’647 euros) par mètre carré, a indiqué le cabinet China Index Academy (CIA). Sur un an, les prix sont en hausse de 13,75%.

Le prix moyen du mètre carré a continué d’augmenter sur un mois dans les métropoles de Pékin (+1,62%, à 38.926 yuans, soit 5.226 euros), Shanghai (+3,87%, à 5.830 euros) et Shenzhen (+2,05%, à 7.314 euros).

Le gouvernement a lancé une série de mesures visant à booster le secteur immobilier,  parmi lesquelles une réduction des taxes sur les transactions, et des incitations envers les travailleurs migrants pour qu’ils achètent des logements. Certaines municipalités ont encouragé les achats en assouplissant les conditions d’accès au crédit immobilier ou en versant des subventions.

Quartier de Zhongguancun

Quartier de Zhongguancun

Le cabinet China Index Academy a indiqué qu’ils anticipaient « une poursuite de l’augmentation de l’offre comme de la demande » en raison du pic annuel des ventes intervenant en septembre et octobre.

Hausse de l’activité manufacturière

L’activité manufacturière a nettement rebondi en août, une première depuis deux ans. A contrario le cabinet de recherche Caixin Insight Group a fait état d’une stabilisation de l’activité.

L’indice des directeurs d’achat (PMI) publié par le Bureau national des statistiques (BNS), s’est établi à 50,4 le mois dernier, contre 49,9 en juillet et 50,0 en juin. Un chiffre du PMI supérieur à 50 marque une expansion de l’activité manufacturière, et un indice inférieur est une contraction du secteur.

Cette embellie est une surprise pour les experts de Bloomberg, interrogés par l’Agence France Presse, qui tablait sur une nouvelle détérioration, à 49,8.

« La demande continue de se stabiliser, ce qui suggère que la politique budgétaire généreuse adoptée par les autorités plus tôt cette année continue de soutenir la croissance », même si cela profite surtout « aux plus grandes entreprises« , a indiqué à l’AFP, Julia Wang, experte de HSBC citée par Bloomberg. Ces dernières sont minées par la baisse de la demande internationale, faisant gonfler les capacités excédentaires de production.

Cependant, l’indice PMI établi par Caixin s’est établi en août à 50, après avoir atteint 50,6 en juillet. « La progression de la production et des nouvelles commandes a ralenti en août, tandis que les ventes à l’exportation ont encore chuté« , poussant les entreprises ont continué à puiser dans leurs effectifs, expliquaient les experts de Caixin Insight.

« Cette stagnation, après les signes fragiles de reprise en juillet » s’expliqueraient par le  durcissement des dépenses publiques, a souligné l’expert Zhong Zhengsheng cité par Caixin.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :