mercredi, juin 19

Crainte d’une transmission de la grippe porcine à l’homme

Une nouvelle sorte de grippe porcine, apparue en Chine, est devenue plus contagieuse pour l’homme et doit être surveillée de près dans l’hypothèse où elle deviendrait un éventuel virus à risque pandémique.

Selon une étude réalisée par des chercheurs chinois et publiée dans une revue scientifique américaine, une nouvelle sorte de grippe porcine est devenue plus contagieuse pour l’homme.

Cette grippe porcine doit être surveillée de près dans le cas où elle deviendrait un éventuel virus à risque pandémique. Des experts ont toutefois estimé qu’il n’y avait aucune menace sanitaire immédiate.

Les virus de cette grippe porcine s’appellent G4 et descendent génétiquement de la souche H1N1 à l’origine d’une pandémie en 2009 : ils «possèdent tous les traits essentiels montrant une haute adaptabilité pour infecter les humains», écrivent les auteurs, des scientifiques issus d’universités chinoises et du Centre de prévention et de lutte contre les maladies chinois.

Publiée par Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), le travail sur la grippe porcine présenté s’étend sur une période de 2011 à 2018, et concerne 30.000 prélèvements nasaux réalisés sur des porcs dans les abattoirs de dix provinces chinoises et dans un hôpital vétérinaire. Cela a permit d’isoler 179 virus de grippe porcine, dont la majorité était de la nouvelle variété, qui est devenue dominante chez les porcs depuis 2016.

D’après cette étude, des agriculteurs ont présenté des niveaux élevés de grippe porcine dans leur sang. Les chercheurs estiment qu’une surveillance étroite de la population – et principalement des personnes travaillant dans l’industrie porcine – doit être mise en place de manière urgente.

L’étude souligne les risques d’une transmission de la grippe porcine à l’homme, principalement dans les régions de Chine densément peuplées où des millions de personnes vivent à proximité de fermes et d’abattoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *