Une dénucléarisation « immédiate, vérifiable et irréversible »

par | Juin 25, 2017 | Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et les Etats-Unis conviennent que les efforts de dénucléarisation de la péninsule coréenne doivent être « complets, vérifiables et irréversibles ».

Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, le secrétaire à la Défense américain James Mattis, le conseiller chinois chargé des affaires de l’Etat Yang Jiechi et le chef d’état-major de l’Armée populaire de libération Fang Fenghui se sont réunis le 21 juin à Washington pour échanger sur le sujet.

Lors d’une conférence de presse commune, les représentants chinois et américains ont appelé à « la dénucléarisation immédiate, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne et de la RPDC pour arrêter son programme illégal d’armes nucléaires et ses tests de missiles balistiques », assurant que le programme nucléaire nord-coréen représentait « la plus grande menace à notre sécurité ».

De son côté, le ministère sud-coréen des affaires étrangères a commenté les résultats de la réunion des chefs des diplomaties et défenses américaines et chinoises, assurant que des « mesures significatives » allaient être prises à l’approche du sommet Corée du Sud-Etats-Unis.

Lee Hae-chan, émissaire spécial du nouveau président Moon Jae-in, a rencontré le président Xi Jinping, en mai 2017

« Cette prise de conscience de la menace du nucléaire nord-coréen et les efforts de coopération entre les Etats-Unis et la Chine constituent des mesures significatives à l’approche du sommet Corée du Sud-Etats-Unis« , a estimé le porte-parole du ministère sud-coréen des affaires étrangères Cho June-hyuck.

Beijing et Washington « sont prêts à poursuivre leurs efforts à cet effet, y compris en appliquant pleinement et rigoureusement les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU et en encourageant le dialogue et la négociation à ce sujet« , a selon le communiqué.

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Geng Shuang, a salué et encouragé « toutes les idées et propositions favorables à la résolution de la question du nucléaire sur la péninsule coréenne ».

Ce dernier a réagi aux propos du conseiller spécial sud-coréen à la sécurité, Moon Chung-in, affirmant que son pays et les Etats-Unis pourraient envisager une réduction de leurs exercices militaires conjoints en échange d’un gel des programmes nucléaire et balistique de la Corée du nord.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :