Des archéologues ont découvert les vestiges de 28 greniers datant d’il y a environ 4.000 ans dans la province du Henan. Cette découverte est considérée par les chercheurs comme faisant parmi les premières installations de stockage centralisé du grain de Chine.

Les greniers ont été mis au jour sur le site de Shizhuang de 100.000 mètres carrés dans la ville de Zhoukou dans le cadre d’un projet de fouilles qui a commencé en juillet 2020.

Les vestiges des greniers ont été trouvés sur des fondations artificielles couvrant une superficie d’environ 5.600 mètres carrés. Les greniers entourent un bâtiment qui aurait servi comme résidences. Les archéologues ont d’ailleurs détecté des restes de mil au fond des greniers et ont conclu qu’il s’agissait d’entrepôts à grains.

La datation par le carbone 14 du charbon de bois dans les greniers montre qu’ils peuvent remonter jusqu’au début de la dynastie Xia (2070 av. J.-C. – 1600 av. J.-C.), selon Cao Yanpeng, chercheur à l’Institut provincial du patrimoine culturel et de l’archéologie du Henan qui a dirigé les fouilles.

Ce dernier a expliqué que la plupart des vestiges sur le site de Shizhuang, datant de la même période que les greniers, ont été utilisés pour le stockage du grain. De plus, les vestiges servaient à d’autres usages, comme les fosses à cendres, les fours de potier et les tombes, sont rarement trouvés dans la zone.

« Ceci démontre que le site de Shizhuang était autrefois une ville qui fonctionnait principalement comme entrepôt à grains », a expliqué Cao Yanpeng, ajoutant que le site archéologique disposait d’un système de stockage et de gestion du grain relativement complet et strict.

Les chercheurs ont noté que ces greniers fournissent des matériaux de recherche essentiels pour étudier le système de gestion du grain, le système fiscal, la structure sociale et le système de gouvernance nationale dans l’antiquité en Chine. Ces derniers sont toujours sur le site pour continuer leurs recherches.