L’organe législatif suprême de la Chine accélèrera la législation liée aux affaires étrangères, en améliorant le kit d’outils juridiques pour répondre aux défis et se prémunir contre les risques afin de s’opposer aux sanctions et ingérences étrangères et à la « juridiction au bras long », selon un rapport.

Le rapport d’activité annuel du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN) a été soumis le 8 mars à la 4ème session en cours de la 13e APN pour délibération.

Li Zhanshu, président du Comité permanent du Congrès populaire national (PNJ), a déclaré que la Chine accélérerait de nouvelles lois pour lutter contre les sanctions étrangères, les ingérences et les «juridictions à long terme».

La Chine « enrichira sa boîte à outils légale pour répondre aux défis et à la protection contre les risques, tout en poussant la formation de systèmes juridiques et réglementaires complets sur les affaires étrangères », a-t-il déclaré.

Organisation de l’ordre du jour législatif de la Chine pour l’année à venir, Li Zhanshu a déclaré que la Chine «continuerait à mettre en œuvre et à renforcer» les lois sur la santé publique, la sécurité nationale, la modernisation économique et l’innovation technologique.