Le président français Emmanuel Macron a appelé son homologue chinois, Xi Jinping a être «partenaire» de la France en Afrique, où le géant asiatique a une forte présence et influence au cours ving dernières années.

«Nous ne sommes pas en Afrique des rivaux stratégiques», a affirmé le chef de l’Etat français lors d’une déclaration aux côtés du président Xi, en visite officielle à Paris.

«Mais nous pouvons y être bien davantage des partenaires dans la durée sur les plans de la sécurité, de l’éducation, des infrastructures et du développement», a ajouté Emmanuel Macron.

Ce dernier a salué la «contribution importante» de Pékin «aux pays de la force conjointe G5 Sahel». Cette déclaration intervient au moment où Paris tente de reprendre la main sur le continent.

De plus, la France a émit des doute sur les financements apportés par la Chine à certains pays africains endettés et a fixé comme priorité de sa présidence du G7 cette année. Le but pour Paris est d’obtenir plus de transparence dans les prêts accordés aux pays en développement.