En Chine, relance de l’industrie des boissons

par | Mar 25, 2021 | ECONOMIE, GASTRONOMIE, Vin en Chine

Le marché chinois des boissons (boissons laitières et de soja, boissons alcoolisées, boissons gazeuses et boissons chaudes) a montré des signes de reprise au 4ème trimestre, principalement sous l’effet des secteurs des boissons laitières et de soja et des substituts du lait, les consommateurs recherchant des produits nutritifs dans le but de maintenir leur santé pendant la pandémie COVID-19, a annoncé GlobalData, société de données et d’analyse de premier plan.

Le rapport de GlobalData, « China Beverages Consumption Trends and Forecasts Tracker, Q4 2020 (Dairy and Soy Drinks, Alcoholic Drinks, Soft Drinks and Hot Drinks)« , révèle que les mesures prises par la Chine pour lutter contre la propagation du COVID-19 ont aidé l’économie du pays pour récupérer rapidement.

Cela a permis au PIB chinois d’atteindre une croissance annuelle de 6,5% au quatrième trimestre 2020. Le PIB chinois a atteint 101 598,6 milliards de yens (14 013,81 milliards d’euros) en 2020, en hausse de 2,3% en termes annuels.

En 2020, le revenu disponible par habitant a enregistré une augmentation annuelle de 4,7% et une augmentation réelle de 2,1% après déduction du facteur prix. Le revenu disponible par habitant a augmenté chaque année de 1,2% dans les zones urbaines et de 3,8% dans les zones rurales, là encore après déduction des facteurs de prix.

Les boissons chaudes ont vu leurs volumes augmenter de 3,7% tandis que la consommation de boissons laitières a augmenté de 3,8%. Les boissons gazeuses, en revanche, ont légèrement baissé à un taux de 0,2% tandis que les volumes de boissons alcoolisées ont baissé de 1,4% au quatrième trimestre 2020.

Anchal Bisht, analyste consommateur chez GlobalData, a indiqué que «grâce à la réouverture progressive des établissements de restauration, le segment du café chaud a renoué avec la croissance au quatrième trimestre 2020, avec des volumes en augmentation de 3,8% par an.»

Le secteur des boissons alcoolisées a enregistré une baisse annuelle de 1,4% des volumes au T4 2020, ce qui représente une légère amélioration par rapport aux trimestres précédents. La bière et les spiritueux ont été les moteurs de cette baisse. Les produits de niche tels que le saké et l’alcool aromatisé ont enregistré une croissance. Cependant, les volumes sur site n’ont pas atteint les niveaux prépandémiques.

Anchal Bisht a indiqué que «des progrès majeurs dans la campagne de vaccination ont contribué à la reprise de l’économie du pays, permettant à l’industrie des boissons en Chine de se rétablir plus rapidement que la plupart des pays du monde.»

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :