Les Dong, appelés aussi dans leur langue Kam, sont un groupe ethnique habitant le Guizhou, le Guangxi et le Hunan. Ils ont célébré, le 26 octobre, la fête des récoltes à travers diverses activités telles qu’une fête du poisson, des chants et des concerts de lusheng, une sorte d’orgue à bouche portatif traditionnel.

Lorsque le riz de première saison est prêt pour la récolte, le peuple Dong célèbre cet évènement via la fête de la nouvelle saison.

A cette occasion, ils présentent des offrandes de nourriture aux dieux (poisson, poulet et boeuf associés à du riz), et honorent les esprits divins. Les villageois se retrouvent pour festoyer autour d’un banquet accompagné de chants, de danses et parfois de combats de taureau.

Leur langue est considérée comme l’une des plus difficiles à comprendre et à prononcer car elle comporte un grand nombre de tons, qui atteindrait 15 dans la plupart de ses dialectes.

Autre particularité de leur culture, le chant est omniprésent et adapté à toutes les situations de la vie. Chaque chant possède sa grammaire, à partir de laquelle il est permis d’improviser.