La Chine et les Etats-Unis ont achevé ce 1er mai à Beijing une nouvelle session de négociations concernant leurs différends commerciaux. Ces réunions ont été qualifié de « fructueuses » par les Américains, avant de nouvelles discussions à Washington, le 8 mai.

A la sortie des pourparlers, le chef des négociateurs chinois, le vice-Premier ministre Liu He, est apparu à la résidence diplomatique de Diaoyutai et a été rejoint peu après par le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin et le représentant au Commerce Robert Lighthizer pour une photo de groupe.

Aucun n’a souhaité s’étendre sur le résultat des discussions. Steven Mnuchin a toutefois brièvement indiqué sur Twitter avoir eu des réunions « fructueuses » avec la partie chinoise.

Selon la Maison Blanche, les discussions devaient porter sur les questions de propriété intellectuelle et les transferts forcés de technologie imposés par la Chine aux entreprises étrangères.

Il a aussi été question de la manière de vérifier l’application d’un éventuel accord qui devrait mettre fin à la guerre commerciale entre les deux puissances. « Nous poursuivrons nos pourparlers à Washington la semaine prochaine« , a conclu Steven Mnuchin sur le réseau social.

Pour obliger la Chine à réformer et changer ses pratiques jugées « déloyales« , Washington a imposé en 2018 des droits supplémentaires de 10 à 25% sur 250 milliards de dollars de marchandises importées annuellement.

Le géant asiatique a répliqué avec ses propres surtaxes douanières sur 110 milliards de dollars de marchandises américaines.