La société taïwanaise Foxconn a imposé des mesures strictes de contrôle du Covid-19 à son usine de la ville chinoise de Zhengzhou qui assemble l’iPhone d’Apple Inc, selon le South China Morning Post.

Le campus de Zhengzhou est la plus grande usine d’iPhone au monde avec environ 300 000 travailleurs. Il y est interdit tout repas à l’intérieur et est demandé aux travailleurs de ramener leurs repas dans leurs dortoirs depuis le 28 octobre, selon SCMP, citant un avis posté sur le compte WeChat officiel de l’usine.

« La production sur le campus de Zhengzhou reste normale, sans impact notable (de la situation de Covid-19) », a déclaré un porte-parole de Foxconn, au quotidien hongkongais.

Les nouvelles mesures interviennent alors que l’usine de Foxconn accélère la production des derniers modèles d’iPhone 14, a ajouté le SCMP.

Face aux cas de contaminations et aux mesures d’isolement prises à Foxconn du centre du pays, des employés ont décidé d’abandonner les chaînes de montage pour rentrer chez eux à pied.

Selon le correspondant de Radio France Internationale, des vidéos circulant sur les réseaux sociaux chinois montrent des « jeunes grimpent sur les grilles, passent les barbelés avant de sauter ; les moins agiles ou ceux qui ont des valises à roulettes ouvrent une brèche dans les palissades en plastiques, avant de se retrouver dans les champs, ou à pied sur l’autoroute non loin de l’usine Foxconn de Zhengzhou ».

Selon RFI, ces vidéos ont obligé les autorités locales à mettre en place des bus pour ramener les employés fugueurs fatigués d’être confinés dans leurs dortoirs, ou enfermés dans des bulles sanitaires, afin d’assurer la production.