Les échanges commerciaux entre les deux pays se sont établis à 2,02 milliards de dollars (1,9 mds €) en janvier 2017, soit une hausse spectaculaire de 50,47% en glissement annuel, selon l’ambassade de Chine à Luanda.

La Chine a exporté des produits d’une valeur de 167 millions de dollars (157 mds €) vers l’Angola en janvier 2017 (-6,07%) et acheté des biens, principalement des hydrocarbures, d’une valeur de 1, 85 milliard de dollars (1,7 mds €), représentant une hausse de 59,08%.

La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l’Angola depuis 2015, année durant laquelle Luanda et Beijing ont conclu un accord monétaire sur l’acceptation réciproque des devises des deux pays.

Cet accord monétaire facilite les échanges commerciaux entre les deux pays qui règlent désormais leurs transactions dans leurs propres devises, sans passer par le dollar américain

D’autant que Cui Aimin, ambassadeur de Chine à Luanda, avait annoncé en février la mise en place d’« un nouveau cycle de coopération de financement à grande échelle sous la couverture de la ligne de crédit chinois qui sera appliqué à plusieurs projets d’infrastructure et subsistance ».

A cela s’ajoute des avancées sur le processus de négociation des accords  réciproques d’investissements, de facilitation des visas et les accords monétaires.

Ce dernier avait également réitéré la volonté de son pays de renforcer la coopération avec l’Angola. Le diplomate avait alors promit que son gouvernement allait « encourager davantage les entreprises chinoises à investir en Angola et participer dans le processus de diversification économique ».

Cui Aimin a annoncé de nombreux projets notamment dans le domaine de l’assistance et « nous élargirons la coopération dans l’éducation, la science, la technologie et la culture, de manière, à construire un partenariat sino-angolais à multiples niveau, large vision et de haute qualité ».