Le géant chinois des télécommunications, Huawei, est en pleine discussion avec l’administration américaines, afin de permettre sa directrice financière Meng Wanzhou de regagner la Chine, deux ans après son arrestation au Canada.

D’après le journal Wall Street Journal (WSJ), Meng Wanzhou, fille du fondateur du numéro deux mondial des smartphones, est en liberté surveillée à Vancouver depuis son interpellation, le 1er décembre 2018.

Meng Wanzhou fait l’objet d’une demande d’extradition des États-Unis, qui lui reprochent d’avoir menti sur les liens de Huawei avec l’Iran, en violation de l’embargo américain contre ce pays.

Son arrestation a provoqué une crise diplomatique majeure entre la Chine et le Canada, qui perdure encore aujourd’hui avec des sujets plus vastes tels que la pandémie de Covid-19 et la situation à Hong Kong.

Deux ressortissants canadiens, arrêtés en Chine peu après Meng Wanzhou, sont toujours en détention dans ce pays sous l’accusation d’espionnage.

D’après le WSJ, les avocats de Meng Wanzhou sont en train de discuter avec le département américain de la Justice autour d’un accord qui permettrait à la responsable chinoise de retourner en Chine.

Cependant, elle devra reconnaître certaines des accusations portées contre elle. Or d’après le quotidien américain, Meng Wanzhou a jusqu’à présent refusé un tel accord, estimant n’avoir rien à se reprocher.

Ses avocats et le département de la Justice discutent avant le départ de l’administration Trump le 20 janvier, ajoute le Wall Street Journal. Interrogé par l’Agence France Presse, le siège de Huawei en Chine n’a tenu à faire aucun commentaire.

Huawei est visé par un arsenal de sanctions aux États-Unis, qui accusent sans preuve le groupe de télécommunications d’espionnage au profit du gouvernement chinois. Washington a notamment interdit à ses entreprises de vendre des équipements à Huawei et a convaincu nombre de ses alliés de se passer du chinois pour l’installation de leurs réseaux 5G, la cinquième génération de l’internet mobile, pour laquelle Huawei fait figure de leader mondial.