Washington accuse la Chine d’actes «déstabilisateurs» en mer de Chine

par | Août 28, 2020 | Chine-Etats-Unis, DOSSIERS, Mers de Chine

Le Pentagone a dénoncé les récents tirs de missiles effectués par l’armée chinoise en mer de Chine méridionale, assurant qu’ils contribuent à déstabiliser une région où plusieurs pays se disputent la souveraineté d’îles stratégiques.

Cliquez pour en savoir plus sur la confrontation entre la Chine et les Etats-Unis

Dans un communiqué de presse, le Pentagone a expliqué que réaliser des exercices militaires en mer de Chine méridionale «a un effet contraire à l’apaisement des tensions et au maintien de la stabilité ».

Lire aussi : Des exercices militaires aériens « de haute intensité » menés en mer de Chine

Selon le ministère américain de la défense, « les actions de la Chine, parmi lesquelles les essais de missiles, déstabilisent davantage la mer de Chine méridionale », et notamment l’archipel des Paracels, contrôlé par Pékin en mer de Chine méridionale mais également revendiqué par le Vietnam.

Début juillet, le Pentagone s’était déjà dit «préoccupé» par des manœuvres militaires chinoises autour de cet archipel stratégique, aux eaux riches en ressources, à proximité duquel Washington envoie régulièrement des navires de guerre pour affirmer la «liberté de navigation».

Les Etats-Unis ont d’ailleurs prit des sanctions contre 24 entreprises et «plusieurs dizaines» de responsables chinois accusés d’avoir participé à la construction ou à la militarisation d’îlots artificiels en mer de Chine méridionale.

Lire aussi : Washington annonce de nouvelles sanctions contre la Chine

De son côté, la Chine a dénoncé une «logique de tyran», après les sanctions prises par les Etats-Unis contre des entreprises chinoises. Le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, a assuré que ces constructions n’avaient rien de militaire et relevaient de la souveraineté nationale.

«Les propos des Etats-Unis constituent une ingérence flagrante dans les affaires intérieures chinoises», a lancé Zhao Lijian devant la presse, dénonçant «une logique de tyran et du rapport de force».

«La Chine prendra des mesures fermes pour assurer les droits et intérêts légitimes de ses entreprises et de ses ressortissants», a averti ce dernier.

Lire aussi : Mer de Chine méridionale : Beijing pas impressionné par les sanctions américaines

Les relations sino-américaines ne cessent de se détériorer depuis le début de l’année autour d’une multitude de motifs : Covid-19, Hongkong, droits de l’Homme, espionnage, technologie, Xinjiang, Taïwan … Cette nouvelle valve de sanction et de propos virulents ne devrait pas apaiser les tensions.

 

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :