La Chine exporte des vaccins chinois à des dizaines de pays, dont l’Azerbaïdjan qui a reçu le 1er avril le premier lot de vaccins contre le Covid-19.

L’aide vaccinale de la Chine au monde

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

La Chine fournit une aide vaccinale à 80 pays et 3 organisations internationales, exporte des vaccins dans plus de 40 pays et coopère avec plus de 10 pays dans la recherche, le développement et la production de vaccins, a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Cette dernière a répondu aux remarques du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a alerté la communauté internationale de l’écart croissant entre le nombre de vaccins contre le coronavirus dans les pays riches et ceux distribués aux pays plus pauvres par le biais de l’initiative mondiale COVAX.

Selon les statistiques, les pays riches, qui représentent 16% de la population mondiale, possèdent aujourd’hui 60% des vaccins mondiaux. Plusieurs pays riches développés ont commandé deux à trois fois plus de vaccins que leur propre population, tandis que les pays pauvres en développement n’ont pas de vaccins occidentaux ou n’y ont pas accès, a expliqué Hua Chunying.

Cette a indiqué que la priorité avérée par le gouvernement est «de promouvoir les vaccins en tant que biens publics mondiaux et d’oeuvrer à améliorer l’accessibilité et le prix des vaccins dans les pays en développement ».

En effet, le président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping, avait promit en mai 2020, lors de la 73e Assemblée mondiale de la santé, qu’un éventuel vaccin chinois contre le nouveau coronavirus deviendra un «bien public mondial».

D’ailleurs, «la Chine a rejoint l’initiative COVAX et s’est clairement engagée à fournir un lot initial de dix millions de doses pour répondre aux besoins urgents des pays en développement», a indiqué la porte-parole de la diplomatie chinoise.

«La Chine a également répondu à l’appel des Nations unies de faire don de vaccins aux forces de maintien de la paix du monde entier», a souligné Hua Chunying, ajoutant que «nous sommes aussi disposés à coopérer avec le Comité international olympique pour fournir des vaccins aux athlètes qui se préparent à participer aux Jeux olympiques».

«La Chine s’oppose au comportement immoral et irresponsable de ‘nationalisme vaccinal’ et à la création d’un ‘fossé d’immunité’. Nous appelons également tous les pays qui en ont la capacité à faire de leur mieux pour fournir des vaccins aux pays dans le besoin, en particulier aux pays en développement, afin que les populations de tous les pays puissent se permettre de les acheter», a conclu la porte-parole du ministère des affaires étrangères.

Le premier lot de vaccins acheté en Chine arrive en Azerbaïdjan

L’Azerbaïdjan a reçu le 1er avril le premier lot de vaccins contre le Covid-19 qu’il a acheté à la Chine dans le cadre des efforts visant à endiguer la propagation du Covid-19.

Ces vaccins chinois, fabriqués par la société biopharmaceutique chinoise Sinovac Biotech, ont été introduits par les autorités azerbaïdjanaises afin de vacciner massivement la population contre le Covid-19.

Lors de la cérémonie de remise, l’ambassadeur de Chine en Azerbaïdjan, Guo Min, a déclaré à cette occasion que «la Chine et l’Azerbaïdjan se soutiennent mutuellement dans la lutte contre la pandémie de Covid-19» et a dit espérer que «les vaccins chinois aideront l’Azerbaïdjan à vaincre rapidement le virus et à rétablir son développement économique et social».

La Chine fera prochainement don à l’Azerbaïdjan d’un autre lot de vaccins contre le Covid-19, a déclaré l’ambassadeur de Chine dans le pays, réaffirmant la volonté de la Chine de renforcer la coopération avec Bakou dans la lutte contre la pandémie.

De son côté, le vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Ramiz Hasanov, et le vice-ministre de la Santé, Viktor Gasimov, ont remercié la Chine pour l’aide qu’elle a apportée à l’Azerbaïdjan dans le cadre de la pandémie, et ont salué l’adhésion de la Chine au multilatéralisme.

«Le gouvernement et le peuple azerbaïdjanais font confiance aux vaccins chinois», ont-ils affirmé, ajoutant que «le pays est prêt à renforcer la coopération avec la Chine dans la lutte mondiale contre la pandémie».