La Chine et la Corée du Sud se sont engagées le 22 août à développer davantage leurs relations et à défendre le multilatéralisme ainsi que le libre-échange, selon l’agence de presse, Xinhua.

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), et Suh Hoon, le principal conseiller à la sécurité nationale de Corée du Sud.

Cet engagement a été décidé lors d’une réunion entre Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), et Suh Hoon, le principal conseiller à la sécurité nationale de Corée du Sud.

Yang Jiechi a affirmé que la Chine et la Corée du sud connaissent « une bonne dynamique dans le développement des relations bilatérales », notamment dans la lutte de l’épidémie de Covid-19, et la coopération économiques et commerciales.

Ce dernier a assuré à ses hôtes que la Chine est disposée à travailler avec la Corée du Sud afin de renforcer les échanges et la communication stratégique, mais aussi promouvoir l’ancrage des stratégies de développement, explorer et cultiver de nouveaux points de croissance dans la coopération bilatérale et stimuler les échanges économiques, commerciaux et culturels.

Le but des deux pays est de consolider et améliorer le Partenariat de coopération stratégique Chine-Corée du Sud. Outre les relations bilatérales, Yang Jiechi a souligné la volonté de la Chine de « renforcer la coopération internationale dans le secteur multilatéral avec la Corée du Sud afin de sauvegarder le multilatéralisme et le libre-échange ».

Concernant le Sommet tripartite, la Chine soutient la Corée du Sud dans son rôle de président de la coopération Chine-Japon-Corée du Sud et dans la promotion de l’intégration économique régionale. D’ailleurs, le porte-parole de la Maison bleue, Suh Hoon, a déclaré que « la Corée du Sud ferait activement progresser le programme de coopération Chine-Japon-Corée du Sud, soutiendrait le multilatéralisme dans les affaires internationales et apporterait de nouvelles contributions à la coopération internationale dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19 ».

Concernant le dossier nord-coréen, « la Chine soutient également les deux Corées dans l’amélioration de leurs relations, et la promotion de la réconciliation et de la coopération. Beijing est prêt à travailler avec les parties concernées pour jouer un rôle constructif dans le règlement politique de la question de la péninsule coréenne », a ajouté Yang Jiechi.

De son côté, Suh Hoon a indiqué que la Corée du Sud « attendait avec intérêt d’avoir des échanges de haut niveau plus étroits avec la Chine, d’approfondir globalement la communication et la coopération dans un large éventail de domaines, et de construire conjointement une paix durable dans la péninsule ».