Lors du Foire du livre jeunesse de Shanghai (China Shanghai International Children’s Book Fair), les professionnels du livre de Chine, de France, du Royaume-Uni, des Etats-Unis et du Japon ont constaté une croissance du secteur.

«Le marché chinois du livre de jeunesse représente 24,6% du marché total du livre», a déclaré Ran Dianshun, rédacteur en chef de China Publishers Magazine, lors de l’ouverture du panel «Observers to the Publishing Industry Trade Media take a look at the Children’s Book Market», qui s’est déroulé le 9 novembre à la.

«En 2017, le marché chinois du livre de jeunesse atteint 17,5 milliards de yuans (2,23 milliards d’euros), en hausse de 9,66 % par rapport à 2016 pour une production de 2,3 millions de titres», a ajouté Ran Dianshun, précisant que, depuis dix ans, l’ensemble du marché enregistre une croissance de 19% par an.

La littérature s’impose dans les librairies indépendantes à 54,07% plutôt que sur la librairie en ligne Dangdang à 30,38 %. La littérature éducative a atteint 20,26% contre 9%, l’an dernier.

A l’inverse, Internet reste le plus important canal de distribution pour les encyclopédies, soit 20% en ligne contre 10,3% en librairie. Les bandes dessinées ont augmenté de 28,40 % et les livres illustrés de 10,21%.

La Chine reste le principal acheteur de titres à l’étranger : 75% de sa production et 90% de ses ventes, notamment les éditeurs Citic Press Group (75,10%), Beijing United Publishing Group (60,5%) et 21st Century Publishing (46,3%).
D’après le site Dangdang, la Chine achète majoritairement des titres européens et américains (61,8 % de la production et 74,8 % des ventes), japonais et sud-coréens (13,2 % de la production et 15,2 % des ventes).

Les participants à la foire s’avouent optimistes quant à l’avenir des livres pour la jeunesse, que ce soit les livres pour les 8-12 ans, ceux pour les adolescents et les titres adaptés au cinéma, plus proche du Young Adult.