Le nouvel an Kongpo est une tradition qui se déroule le 1er jour du 10e mois lunaire du calendrier tibétain. Le Kongpo aussi Kongbo et Kongbu est un ancien royaume de l’Himalaya et une des douze principautés du Tibet, gouvernée par un roi.

La région n’a plus d’existence officielle, mais elle reste pour les Tibétains, une région bien distincte sur les plans linguistique, culturel et écologique. Gongbo était donc la dernière tribu de la préfecture de Nyingchi dans le sud du Tibet.

D’après le site CCTV, le mot « Gongbo » en tibétain signifie « les gens vivent profondément dans la vallée« . Ne vivant pas réellement dans une vallée, la description signifierait une vie isolée. Cette vie isolée a permis le développement de vêtements, d’architecture et de fêtes religieuses spécifiques à cette région.

Lors de cette journée, les familles tibétaines prient le Dieu de récolte en lui offrant des cadeaux et des vins dans la matinée de la journée du Nouvel An Gongbo. La cérémonie rituelle est accompagnée de chants et de danses. Les membres de famille partageaient ensuite un banquet et divers concours sportifs sont organisés durant cette journée.