Le gouvernement chinois a assuré ce 6 juillet qu’une «nécessaire riposte» serait engagée après l’imposition par les Etats-Unis de taxes douanières sur 34 milliards de dollars de produits chinois.

Beijing a dénoncé le lancement par Washington de «la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique». Le ministère du commerce a estimé que «ces droits de douane transgressent les règles de l’Organisation mondiale du commerce et sont représentatifs des actions d’une ‘brute commerciale’ typique, posant une grave menace à la sécurité de l’industrie et aux chaînes de valeur à travers le monde».

Le ministère a également indiqué que «la partie chinoise, s’étant engagée à ne pas tirer la première salve, est forcée de formuler des contre-attaques, afin de protéger ses intérêts nationaux clés et ceux de son peuple».

Aucune précision sur les mesures qui seront prises, mais Beijing a assuré qu’il allait rendre coup pour coup à Washington en imposant des taxes équivalentes sur des produits importés des Etats-Unis.

«Les États-Unis ont violé les règles de l’Organisation mondiale du commerce et lancé la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique à ce jour», a dénoncé le ministère, qui s’inquiète désormais «des turbulences sur les marchés mondiaux».

Guerre commerciale lancée entre la Chine et les Etats-Unis