Le gouvernement de Sao Tomé-et-Principe recevra 29 millions de dollars (25 millions d’euros) de la part du gouvernement.

Les deux pays ont signé trois accords de financement et de coopération comprenant un don de 29 millions de dollars pour le développement de projets sociaux, a indiqué le Premier ministre santoméenne, Patrice Trovoada.

D’après ce dernier, les accords devraient permettre la création d’un Institut Confucius, en collaboration avec l’Université publique santoméenne, la construction de plusieurs logements sociaux et de plusieurs infrastructures routières dans le pays.

De retour de Chine, Patrice Trovoada a également annoncé le projet de requalification de l’aéroport international, ainsi que la construction d’un port de pêche devraient être financés par le gouvernement chinois.

La Chine développe le biogaz à Sao Tomé-et-Principe

A l’issue du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC), Patrice Trovoada, a rencontré le président Xi Jinping, qui a estimé que « la réussite du sommet de Beijing du FCSA prouve de manière importante que presque tous les pays africains sont de bons amis de la Chine ».

Le président chinois a indiqué que « nous apprécions le retour de Sao Tomé-et-Principe dans la grande famille de la coopération amicale Chine-Afrique ». L’île chocolat a engagé des relations diplomatiques avec la Chine en décembre 2016. De puis, « la coopération bilatérale dans plusieurs domaines a connu des résultats fructueux, démontrant que la reprise des relations diplomatiques était complètement conforme aux intérêts fondamentaux des deux peuples ».

La Chine sera un ami et un partenaire fiables de Sao Tomé-et-Principe dans sa voie de développement, a indiqué M. Xi, ajoutant que la Chine souhaitait soutenir le développement économique et social de Sao Tomé-et-Principe, et collaborer avec le pays pour se soutenir mutuellement dans les affaires liées à leurs intérêts fondamentaux respectifs et à leurs préoccupations majeures.

De son côté, Patrice Trovoada a évoqué la première participation de Sao Tomé-et-Principe à un sommet du FOCAC, espérant « collaborer avec toutes les parties pour réaliser des contributions à la construction d’une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide ».