Tribune de CGTN – La Chine a réaffirmé son engagement à s’ouvrir davantage et à partager les opportunités de développement avec le monde. Elle s’est engagée à augmenter davantage les importations et à « poursuivre le développement équilibré du commerce. »

La Chine a également appelé la communauté internationale à promouvoir et à améliorer la mondialisation économique tout en rejetant l’unilatéralisme et le protectionnisme.

«Nous ne changerons pas notre résolution à nous ouvrir plus largement à un niveau élevé ; nous ne changerons pas notre détermination à partager les opportunités de développement avec le reste du monde ; et nous ne changerons pas notre engagement en faveur d’une mondialisation économique plus ouverte, inclusive, équilibrée et bénéfique pour tous», a déclaré le président chinois Xi Jinping en prononçant un discours-programme par vidéo lors de la 4e China International Import Expo (CIIE).

Lancée en 2018, la CIIE annuelle est la première exposition dédiée aux importations dans le monde. Cette année, l’expo est prévue de vendredi à mercredi prochain à Shanghai, dans l’est de la Chine.

20E ANNIVERSAIRE DE L’ADHÉSION DE LA CHINE A L’OMC

Cette année marque le 20e anniversaire de l’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Xi a passé en revue les progrès accomplis par le pays dans l’approfondissement des réformes et l’élargissement de l’ouverture au cours des deux dernières décennies.

«La Chine a pleinement respecté ses engagements d’adhésion», a-t-il déclaré. «Son taux tarifaire global a été ramené de 15,3% à 7,4%, ce qui est inférieur à l’engagement d’adhésion de 9,8%».

Le gouvernement central de la Chine a examiné et révisé plus de 2 300 lois et règlements, et les gouvernements locaux en ont examiné et révisé 190 000, a-t-il ajouté.

Pour faciliter la lutte mondiale contre le COVID-19, la Chine a fourni environ 350 milliards de masques et plus de 1,6 milliard de doses de vaccins à la communauté internationale, a indiqué le Président chinois.

Au cours des deux dernières décennies, la Chine est passée de la sixième à la deuxième économie mondiale ; dans le même temps, son commerce de marchandises est passé de la sixième à la première place dans le monde, et son commerce de services de la onzième à la deuxième place, selon Xi Jinping.

«Ces vingt dernières années ont vu une Chine approfondissant la réforme et poursuivant une ouverture tous azimuts, une Chine saisissant les opportunités et relevant les défis, et une Chine assumant ses responsabilités et bénéficiant au monde entier », a-t-il déclaré, décrivant l’ouverture comme la «marque de fabrique de la Chine contemporaine».

LA CHINE VA « METTRE DAVANTAGE L’ACCENT SUR L’EXPANSION DES IMPORTATIONS »

La CIIE est une plateforme importante pour promouvoir le libre-échange mondial et la coopération internationale. De 2018 à 2020, le chiffre d’affaires prévu des trois expositions précédentes a atteint environ 201,6 milliards de dollars. La 4e CIIE devrait attirer près de 3 000 entreprises de 127 pays et régions.

La Chine est le deuxième plus grand importateur mondial depuis 11 années consécutives, selon le ministère du commerce. Et Xi Jinping a déclaré que le pays ferait davantage d’efforts pour stimuler les importations.

«La Chine ouvrira davantage de zones de démonstration pour la promotion créative du commerce d’importation, optimisera le catalogue des importations de détail via le commerce électronique transfrontalier, encouragera le traitement sur place des marchandises importées provenant du commerce entre les résidents frontaliers, et augmentera les importations en provenance des pays voisins», a-t-il annoncé.

Les importations et les exportations totales de la Chine ont augmenté de 22,7% en glissement annuel pour atteindre 28,33 trillions de yuans (environ 4,38 trillions de dollars) au cours des trois premiers trimestres de 2021, selon les données de l’Administration générale des douanes. Les exportations et les importations ont poursuivi leur croissance à deux chiffres au cours des neuf premiers mois de l’année, augmentant respectivement de 22,7% et 22,6% par rapport à l’année précédente.

«À l’avenir, la Chine mettra davantage l’accent sur l’expansion des importations et poursuivra le développement équilibré du commerce», a déclaré Xi Jinping.

Le pays sauvegardera fermement le véritable multilatéralisme, partagera les opportunités de marché avec le reste du monde, promouvra une ouverture de haut niveau et défendra les intérêts communs du monde, a-t-il souligné.

La Chine va raccourcir la liste négative pour les investissements étrangers, et réviser et élargir le catalogue des industries encouragées pour orienter davantage d’investissements étrangers vers des secteurs tels que la fabrication avancée, les services modernes, la haute et nouvelle technologie, la conservation de l’énergie et la protection de l’environnement, a-t-il déclaré.

La Chine «travaillera activement à l’adhésion à l’Accord global et progressif pour le partenariat transpacifique (CPTPP)», a-t-il déclaré. Le pays a officiellement demandé à rejoindre le CPTPP, un accord de libre-échange entre 11 pays, dont l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Vietnam.

Xi Jinping a ajouté que la Chine promouvra une coopération de haute qualité dans le cadre de «la Ceinture et la Route» afin d’apporter plus de bénéfices aux pays participant à l’initiative.

«La Chine est prête à travailler avec tous les pays pour construire une économie mondiale ouverte afin que la brise printanière de l’ouverture apporte de la chaleur à toutes les parties du monde», a-t-il déclaré.

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=LItP2fA_Ps8