Les conseillers politiques chinois ont échange sur les mesures à prendre afin de promouvoir la compétitivité globale du commerce extérieur, lors d’une session de consultation tenue à Beijing.

La session bihebdomadaire a été organisée par le Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), le plus haut organe consultatif politique de la Chine.

Lire aussi : Le commerce extérieur de la Chine maintient sa dynamique

Wang Yang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, et président du Comité national de la CCPPC, a récemment présidé cette session.

Ce dernier a indiqué que « sur la base de la stratégie visant à poursuivre un nouveau modèle de développement, les réformes devraient porter sur la qualité, la structure, l’efficacité et les institutions du commerce extérieur afin de parvenir à un développement plus durable avec une qualité supérieure, et une meilleure sécurité ».

Onze conseillers politiques et experts ont présenté leurs propositions lors de cette session, et plus de 50 conseillers politiques ont exprimé leurs opinions via une plate-forme mobile.

Ils ont reconnu les progrès de la Chine dans le commerce extérieur, ajoutant que les incertitudes et les défis ont augmenté en raison des changements profonds et complexes en Chine et à l’étranger.

Cependant, le commerce extérieur chinois possède toujours de solides avantages concurrentiels, et la tendance de développement à long terme de la quantité constante et de la qualité croissante n’a pas changé, ont-ils indiqué.

Ils ont appelé à une étude approfondie de l’impact de la COVID-19, des changements dans les chaînes d’approvisionnement internationales, de la hausse des prix des marchandises et des difficultés dans la logistique internationale, suggérant de meilleures politiques pour soutenir le commerce extérieur, notamment en aidant à atténuer les difficultés de financement des petites entreprises.